Tuto guitare de Black Dog de Led Zeppelin
Riffs à travailler,  Rythme,  Technique

« Black Dog » à la guitare : Comment le jouer grâce au débit de croches

« Black Dog » de Led Zeppelin est un des titres les plus convoités par les guitaristes.
Au même titre que « Stairway To Heaven » ou encore « Whole Lotta Love », beaucoup rêve de faire sonner ce riff légendaire.
Malgré sa popularité, le riff principal n’en reste pas moins compliqué.
Comment jouer « Black Dog » à la guitare ? Comment le faire sonner et se rapprocher du son de Jimmy Page ?
Une des solutions sera de se concentrer sur la main rythmique et le débit de croches.

Retrouvez la tablature de Black Dog + 2 riffs bonus pour progresser sur le débit de croches !

Un bref détour vers les deux débits principaux

Jouer « Black Dog » à la guitare requiert une main rythmique irréprochable.
Nécessaire pour davantage de précision et d’expression.
Deux types de mouvements continus sont possibles :

  • Le débit de doubles croches (Division du tempo en 4 mouvements réguliers : bas haut bas haut)
  • Le débit de croches ( Division du tempo en 2 mouvements réguliers : bas haut )

On appliquera le débit de doubles croches sur des tempos lents et modérés.
Et inversement, le débit de croches sera propice aux tempos rapides.

Évidemment, il y aura toujours des exceptions comme « Master Of Puppets » de Metallica par exemple. Afin d’avoir une attaque plus incisive, il est conseillé de conserver le débit de doubles croches (que des coups vers le bas).

Dans l’immense majorité des cas, la règle ci-dessus fonctionnera (le débit de croches).
Il suffit de prendre un tempo entre 60 et 70 et diviser uniquement par deux pour se rendre compte que le débit de croches est beaucoup trop lent.
Ainsi, les notes seront moins précises et la main se crispera.
La solution sera d’appliquer la division par 4 (le débit de doubles croches).

Quel débit continu pour « Black Dog » de Led Zeppelin ?
Le tempo est aux alentours de 150, il s’agit d’un tempo rapide !
Si vous avez retenu la leçon, nous appliquerons le débit de croches (la division par deux).
Toutefois, le débit de doubles croches est envisageable sur ce riff, cela reviendra à tout jouer vers le bas.
Mais pour plus d’expression, je conseille fortement de jouer avec le débit de croches.
Et surtout, cela fait un super exercice d’initiation !

Le débit de croches se décompose en 8 notes régulières :
1 et 2 et 3 et 4 et : Bas haut bas haut bas haut bas haut.

Débit de croches guitare vs débit de doubles croches guitare
Débit de croches guitare VS débit de doubles croches guitare

Jouer « Black Dog » à la guitare : Appliquez sérieusement le débit !

Pour plus de facilité, je vous invite à vous procurer la tablature du riff.
La partition est disponible ci-dessus, cela vous aidera à suivre cet article et cette vidéo.
Vous pouvez également commenter cet article si vous voulez encore plus d’informations, je serai ravi de vous répondre.

Ainsi, en lisant cet article, vous comprenez qu’aucune place sera laissée au hasard en ce qui concerne le rythme et le mouvement de la main droite (pour les droitiers). C’est tout le principe du débit continu : Plus de précision, d’expression, de musicalité !
Jouer « Black Dog » à la guitare, ce n’est pas uniquement jouer mesure après mesure en se concentrant sur les bends ou encore les hammer-on, le rythme est tout aussi important !

Attention au piège du début ! Combien de guitaristes tombent dans l’erreur suivante : Jouer la première note vers le bas.
Non, en analysant la première mesure, nous faisons face à un demi-soupir.
Ce silence, tombant sur le temps « 1 », équivaut à une croche. Il est donc logique de jouer un coup vers le bas dans le vide à ce moment.
Ensuite, la note jouée (case 7 et corde de « La) tombant sur le « et » nous fera attaquer avec un coup vers le haut.
Il s’agit du mouvement naturel du débit de croche, nécessaire pour plus de précision rythmique.
Après avoir commencé par un coup vers le « haut », il suffit d’enchaîner les croches en appliquant l’aller-retour strict pour la suite de la mesure.

La clé est de décalquer le mouvement continu sur les rythmes joués du Riff.
Toutes les notes tomberont dans ce débit !

Là ou le hasard faisait très mal les choses, la main droite continue nous apporte une rigueur absolue !
Appliquez cette formule pour les quatre mesures du riff, vous sentirez une nette différence !
En plus de la tablature et des rythmes, vous retrouverez également les indications des mouvements sur la partition.

Quelques conseils clés supplémentaire pour jouer « Black Dog » à la guitare

Après avoir insisté lourdement sur la main rythmique, j’évoquerai quelques conseils pour bien aborder le déchiffrage de ce riff.
Ne déchiffrez pas tout d’un coup ! Travaillez correctement la première mesure sur un tempo lent (au métronome ou avec une boîte à rythme, c’est encore mieux !).
Une fois intégrée, travaillez la mesure 2 de manière isolée.
Ensuite, enchaînez la mesure 1 et la mesure 2.
Ajoutez la mesure 3 et la mesure 4 en suivant le même processus et toujours sur un tempo lent !

Ensuite, il est possible d’accélérer progressivement.
De 80 à 90, 100 etc. Jusqu’au tempo original qui se situe aux alentours de 150.

Le mouvement de la main rythmique est pleinement intégré ?
L’étape suivante sera de jouer avec plus d’expression : Blocage de corde, Bends survolté et vibrato dans tous les sens !
Enfin ! Vous pouvez faire de la musique et vous rapprochez du son de Jimmy Page !

« Oui mais Jimmy Page n’applique pas le débit continu ? »

Les plus curieux iront vérifier si Jimmy Page est un bon élève et applique le débit de croche (ou tout autre débit).
Eh bien… Pas du tout ! Il y va clairement au feeling !
Il est important de comprendre qu’a leur époque (« Black Dog » est sorti en 1971), la rigueur rythmique était beaucoup moins importante qu’aujourd’hui.
« Une petite note à côté ? Ça passe… » Il suffit d’écouter l’ensemble des titres de Led Zeppelin pour réaliser qu’il y a un paquet de notes qui ne sont pas jouées en mesure.
Et cela vaut aussi pour tous les groupes de l’époque : The Rolling Stones, The Beatles, etc.

Par contre, il est possible de lâcher le débit continu quand on a une bonne notion du rythme.
Le débit rythmique passe de la main à la tête.
Mais cela est réservé pour les guitaristes très avancés !

Si vous avez aimé cet article au sujet du débit continu, vous pouvez regarder celui-ci concernant le débit de doubles croches :

Comment jouer en rythme à la guitare ? LA méthode 100% efficace !


Laisser un commentaire