Comment améliorer ses solos en improvisation
Devenir guitariste pro !,  Harmonie,  Improvisation

Comment foirer un solo de guitare devant 50000 personnes !

Les guitaristes professionnels font-ils des erreurs en plein concert ?
Dans ce nouvel article, j’ai décidé de revenir sur un des événements les plus embarrassants que j’ai vécu sur scène : Foirer un solo de guitare devant 50000 personnes !
Une improvisation totalement ratée lors du festival « Garorock » à Marmande en Juillet 2016.
Retour sur ce grand moment de solitude à travers un exercice pédagogique, un Backing Track et ce que j’aurai dû faire pour jouer un super solo de guitare.

En plus de l’anecdote sympathique, vous allez pouvoir progresser sur le lien indispensable entre l’harmonie et l’improvisation !

Vous pouvez retrouver le Backing Track utilisé dans cette vidéo en téléchargement ci-dessous :

Foirer un solo de guitare improvisé sur la main stage du festival « Garorock » !

Avant d’entrer dans les détails techniques et harmoniques, je vais vous partager une anecdote que j’aurai aimé éviter de raconter tellement elle fut gênante sur le moment : Planter une impro devant une foule monstre.
Après quelques années, je la prends désormais avec le sourire.
En Juillet 2016, j’ai eu l’opportunité de jouer sur la scène principale du festival « Garorock » à Marmande, un des plus grands festivals de France. Ce dernier est en capacité d’accueillir 180 000 personnes !

En plein concert et devant une foule monstre, l’artiste que j’accompagnais à l’époque (Biga Ranx) me demanda de faire un solo de guitare improvisé sur une chanson sans que ce fût prévu !
Certainement qu’il aimait l’ambiance sur le moment et qu’un solo de guitare aurait pu apporter quelque chose au titre joué.
Bref, en tant que professionnel du métier, il est normal d’agir sans se poser de question.
« On me demande un solo de guitare ? Pas de problème ! On y va avec le sourire et on fait le show ! ».

Ainsi, je me retrouvai en plein milieu de la scène en train de faire un solo de guitare improvisé tout en ayant l’attitude.
Mais ce fut davantage pour « maquiller » le solo désastreux que j’étais en train de réaliser !
Le manque de préparation ou le stress ayant certainement joué un rôle, je me suis totalement perdu dans la grille d’accord et les notes cibles que je devais suivre.
Je me suis rabattu sur une pauvre gamme pentatonique par « sécurité », mais cela collait très moyennement avec la grille !
Ne cherchez pas une éventuelle vidéo sur YouTube, il n’y a aucune preuve (à mon grand soulagement) du massacre !

Le festival Garorock à Marmande
Scène principale du festival « Garorock » à Marmande

L’étude de la grille : Indispensable en improvisation !

Quelle aurait été la solution ? Représenter l’harmonie !
Une des règles d’or à respecter en improvisation à la guitare (et ainsi éviter de foirer un solo de guitare en pleine improvisation !), c’est représenter les accords.
C’est-à-dire, jouer les notes cibles correspondantes aux accords de la chanson ou du Backing Track.

Pendant ce moment de solitude au « Garorock », la grille d’accord était la suivante : Cm et Gm.
Mon erreur a été de choisir la gamme pentatonique du premier accord « Cm ».
Erreur de débutant ! C’est la meilleure manière de foirer un solo de guitare improvisé.
Pourquoi ?
Jouer Do mineur pentatonique sur un accord de Cm, c’est parfait car toutes les notes cibles sont représentées (Tonique, tierce et quinte).
Par contre, jouer la même gamme sur un accord de Gm, cela devient beaucoup plus discutable car je ne retrouverai pas toutes les notes cibles !
Et encore pire, j’ai fait l’erreur d’insister sur les notes cibles de Cm pendant Gm… La catastrophe !
Insister sur la tierce mineure de Cm pendant Gm crée une dissonance importante : Mib/Ré (Tierce mineur de Cm/Quinte juste de Gm).
Ainsi, j’ai voulu jouer la sécurité en choisissant une seule gamme pentatonique, cela a été une très mauvaise idée.
J’aurai dû appliquer ma règle d’or : Représenter l’harmonie en jouant la gamme pentatonique relative à chaque accord !

  • Cm : Do mineur pentatonique
  • Gm : Sol mineur pentatonique

Afin de bien comprendre l’importance de l’harmonie en improvisation, je vous invite à vous procurer le Backing Track de cet article et d’essayer uniquement de jouer la gamme de Do mineur pentatonique.
Cela sonnera parfaitement sur Cm mais très moyennement sur Gm.
Et dans un second temps, essayez de mettre en place la solution ci-dessus : Une gamme pour chaque accord.
Comme par magie, le solo sonnera !

Comment bien aborder le changement de gamme en improvisation ?

Il est possible que cet exercice soit un peu compliqué pour un novice.
En effet, je le constate avec mes élèves quand nous commençons à développer l’improvisation lors de nos cours privés.
La plupart du temps, ils savent utiliser une gamme pentatonique avec plusieurs positions sur l’ensemble d’un Backing Track. Cela fonctionne, mais ce n’est pas optimal pour représenter l’harmonie.

Au départ, il sera important de choisir un Backing Track comprenant uniquement deux accords.
Ces derniers devront durer au moins une mesure et joués sur un tempo lent.
Le Backing Track que je propose en complément de cet article respecte ces critères. Il s’agit d’un super exercice pour appréhender la représentation des accords en improvisation.
Toutefois, attention à ne pas surcharger votre improvisation de notes rapides et d’un nombre trop important de positions. Cela aurait pour conséquence de noyer la visibilité du manche.

Ainsi, je conseille cette première règle :

  • Une position (au choix) pour Do mineur pentatonique
  • Une position (au choix) pour Sol mineur pentatonique
  • Les deux positions doivent se superposer (évitez de faire 1ère position de Do et 1ère position de Sol)

Cet exercice est déjà très dense pour un guitariste n’ayant jamais abordé le changement de gamme au sein même d’un Backing Track.
Il sera impératif de baisser en niveau et de jouer avec des notes longues pour accroître sa connaissance de manche.
À ce moment, l’idée est d’être dans une optique de « repérage » et non de musicalité.
Vous jouerez un super solo quand vous serez habitué à visualiser facilement ces positions !
Vous progresserez beaucoup plus vite en jouant simple et lentement plutôt que de dérouler des doubles croches dans tous les sens !

Voici un deuxième exercice si celui-ci est acquis :

  • Deux positions pour Do mineur pentatonique
  • Deux positions pour Sol mineur pentatonique
  • Changer de gamme sur le temps « 1 » de chaque accord

N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions concernant ce sujet (ou si vous avez tout simplement apprécié la lecture), je serai ravi de vous apporter encore plus d’informations.

Nouveauté sur le blog : vous pouvez désormais réserver vos cours privés !

Laisser un commentaire