Échauffement guitare, une routine pour progresser.
Technique

Échauffement guitare : une routine super efficace !

Dans ce nouvel article (et vidéo YouTube), vous allez apprendre comment mettre en place un véritable échauffement guitare.
Sans passer par la gamme chromatique ou encore des plans rébarbatifs, cette méthode personnelle est basée sur des exercices qui permettent aux guitaristes de progresser dès le début de la session.
À base de triades, de gamme pentatonique ou encore de riffs à jouer, le but sera de mélanger « échauffement » et « apprentissage » afin de rester motivé et d’améliorer encore plus son niveau à la guitare !

Vous pouvez retrouver un programme d’échauffement guitare ci-dessous.

Comment cet échauffement m’a fait progresser !

Pendant mes premières années d’apprentissage à la guitare, échauffement rimait avec « gamme chromatique », « exercice d’assouplissement des doigts » (sans savoir si cela était une bonne idée), etc.
Ce fut une vision sportive de l’instrument qui ne correspondait pas forcément à mon style de jeu et ni à ma manière de travailler en général.
C’est en intégrant le MAI de Nancy en septembre 2008 où certains professeurs recommandaient de faire quelque chose de plus ludique.
Cela pouvait être : réviser les triades en les jouant en arpèges, mémoriser la gamme pentatonique, ou apprendre les modes.

Ainsi, je décidai de mémoriser les triades une bonne fois pour toutes… grâce à l’échauffement guitare !
Les exercices rébarbatifs m’ennuyaient terriblement, j’avais besoin de concret dès les premières secondes de ma session… J’avais enfin une solution !
Toutefois, je suis conscient qu’il y a beaucoup de guitaristes qui s’éclatent avec la gamme chromatique (et tant mieux !).
L’échauffement guitare que je propose est dédié à ceux qui désirent une méthode « alternative » et qui souhaitent progresser sur les triades ou encore avec la gamme pentatonique afin de les mémoriser à long terme.

Mémoriser les triades n’a jamais été aussi facile grâce à l’échauffement guitare !

L’apprentissage des triades à la guitare est un travail de longue haleine.
Connaître ces dernières de manière instinctive requiert beaucoup de travail.
N’avez-vous jamais eu envie de trouver n’importe quelle position et renversement en un claquement de doigts ?
J’ai une solution à vous apporter : En tout début de session, au lieu de jouer la gamme chromatique dans tous les sens, jouez lentement (puis rapidement) les triades majeures et mineures en arpèges.
Il suffit de choisir une tonalité et un renversement au hasard.
Par exemple : « Ré majeur 1er renversement » ou encore « Lab mineur en position fondamentale ».
Cela permet d’échauffer les deux mains. À terme, les triades seront de plus en plus faciles à visualiser.
C’est une garantie, en employant cette méthode à chaque session de travail, les triades deviendront instinctives en à peine 6 mois !

Le programme à respecter est le suivant :

  • Triades majeures au choix (tonalité/renversement)
  • Triades mineures au choix (tonalité/renversement)
  • Jouez celles-ci en arpèges très lentement et accélérez progressivement

Apprendre les triades via le challenge 3 renversements en 3 semaines !

Perfectionnez la gamme pentatonique !

Suite à ce premier exercice sur les triades, il sera important de commencer à prendre un peu plus de liberté et stimuler son côté créatif.
La gamme pentatonique nous aidera dans ce sens.
Le but sera, comme pour les triades, de mémoriser les cinq positions à long terme.

La règle est simple : choisir une tonalité et une position au hasard (ex : Fa mineur pentatonique/ 3ème position).
Il est conseillé de prendre le temps de trouver la réponse et de travailler avec des certitudes.
Une fois trouvée, jouez la gamme simplement et lancez-vous dans une improvisation simple à base de notes longues et de croches. L’objectif est aussi d’échauffer la main rythmique, inutile de tenter des plans rythmiques trop complexes en début de séance.
Là, encore une fois, terminé les connaissances partielles ! Vous serez entièrement libre avec la gamme pentatonique en quelques semaines !

Comment retrouver simplement n’importe quelle position pentatonique ?
Il suffit de créer une petite association qui permet un rapide repérage des formes.
Je donne la réponse dans mon E-book dédié à l’improvisation !

Échauffement guitare : Mixez les deux outils !

Voici un dernier exercice qui viendra combiner tout ce que nous avons travaillé depuis le début.
Mixer les triades et la gamme pentatonique via vos riffs préférés mais aussi grâce à un travail créatif.

Les triades sont utilisées dans plein de riffs rock !
Jimi Hendrix, Led Zeppelin, The Rolling Stones, Red Hot Chili Peppers, etc.
Jouez vos morceaux préférés contenant des triades et comprenez-les !
Par exemple, dans le titre « Ramble On » de Led Zep, on retrouvera 3 triades :

  • Mi majeur (2nd renversement)
  • Ré majeur (2nd renversement)
  • La majeur (position fondamentale)

Éclatez-vous avec ce riff et jouez avec de l’intention !

Vous pouvez ajouter à cela un travail créatif.
Pour ceux qui suivent régulièrement le blog, vous savez que j’aime « Hendrixifier » des grilles d’accords.

J’avais récemment fait un tuto avec « Hotel Califonia ».
Ce style de jeu basé sur nos deux outils d’échauffement nous permet de jouer à la manière de Jimi Hendrix.
Dans la vidéo YouTube liée à cet article, je prends l’exemple de « Angie » des Rolling Stones.
Ainsi, j’en fais une version personnelle.
Attention, il ne s’agit de pas de faire quelque chose de démonstratif, jouez simple pour continuer l’échauffement.
Et n’oubliez pas de comprendre ce que vous jouez.
Prenez quelques minutes pour faire du repérage si besoin, cela vous aidera à ancrer ces outils sur le long terme !
Voici une petite liste de morceau intéressant à Hendrixifier pendant l’échauffement

  • « Hey Jude » des Beatles
  • « Angie » et « No expectations » des Rolling Stones
  • « Little Wing » de Jimi Hendrix
  • « Under The Bridge » de RHCP
  • « Breathe » de Pink Floyd

Résumons cet échauffement guitare !

Vous pouvez télécharger ce programme d’échauffement guitare ci-dessous.
Vous y verrez une routine détaillée sur 7 jours.
Un exemple type + un document vierge pour des prises de notes.

Pour conclure, voici les 4 étapes clés :

  • Triades majeures au choix (tonalité/renversement)
  • Triades mineures au choix (tonalité/renversement)
  • Gamme pentatonique au choix (tonalité/position)
  • Jouez un riff avec ces outils et/ou « Hendrixifier » une grille d’accord

Merci d’avoir lu l’article en entier.
N’hésitez pas à le commenter si vous avez apprécié la lecture ou si vous avez des questions concernant l’échauffement guitare.
Je serai ravi de vous aider davantage.

2 Comments

  • Sébastien de Guitare-Pratique

    Je ne suis pas non plus un adepte des échauffements peu ludiques. Si je prends ma guitare c’est pour jouer dès la première seconde. D’où l’intérêt de bien cibler ce sur quoi l’on souhaite progresser et le travailler en priorité lors de l’échauffement. Il existe une petite ruse qui consiste à faire une petite pause de 10 secondes, les yeux fermés après chaque exercice afin de d’accélérer la mémorisation et la consolidation cérébrale. Lors de cette courte pause le cerveau va rejouer en vitesse ultra accélérée ce qui vient d’être travaillé. C’est un peu comme si l’exercice avait été fait une centaine de fois supplémentaire. Pour progresser encore plus vite c’est ultime. J’ai intégré cette pratique à mes routine et la différence se note assez rapidement.
    Merci pour ce tuto Antoine. C’est top 🙂

    • Antoine Duplicki

      Salut Sébastien !
      Merci pour ton commentaire et ton astuce que je ne connais pas !
      J’applique ton conseil lors de ma prochaine session ! 🙂
      Ravi de savoir que tu as aimé le contenu de la semaine.

      Antoine

Laisser un commentaire