Jimmy Page et Jimi Hendrix pour progresser sur les triades
Tuto

Comment progresser sur les triades avec ces 4 riffs !

Pendant des années, j’ai travaillé les triades sur ma guitare électrique sans vraiment savoir à quoi cela pourrait me servir un jour.
Ainsi, j’ai procrastiné et mémorisé à moitié les positions faute d’utilisation concrète.
« Ah les triades, c’est pour faire du Jazz ? Laisse tomber… »
J’ai redécouvert ce principe clé au MAI de Nancy en étudiant les morceaux de Jimi Hendrix, SRV et les Red Hot Chili Peppers.
Avec l’aide de mes profs, j’ai très rapidement compris que les triades étaient la clé pour libérer mes rythmiques qui étaient très classiques et bonifier mes improvisations.
Dès lors, j’ai retravaillé sérieusement toutes les positions et les appliqués sur des morceaux recommandés.
C’est le but de cet article : vous donner des exemples concrets pour vous faire progresser sur les triades !

Il sera question de 4 riffs que j’ai moi-même travaillé pour améliorer ma technique, le blocage de cordes et le rythme.
Ces 4 riffs sont progressifs en termes de difficultés.
Dans cet article, il sera donc question de technique et non d’analyse.
Si vous rencontrez des problèmes quand travaillez vos triades, n’hésitez pas à commenter pour plus de précision.

Si les triades ne vous disent rien du tout, jetez un œil à cet article pour les apprendre via ce défi applicable en 3 semaines !



Jimi Hendrix, le maître des triades

Jimi Hendrix est LE maître absolu en matière de triade.
Il est indispensable de travailler ses titres pour progresser sur ce sujet.
Mais aussi pour améliorer vos rythmiques et sortir enfin des positions de barrés qui rendent vos morceaux un peu redondant.
J’ai choisi « All Along The Watchtower » et sa grille simple basée sur 3 accords : B, A , C#m.
Le but de cet exercice n’est pas de dérouler sur tous le manche, mais simplement d’appliquer des triades si cela est nouveau pour vous.
Respectez les schémas ci-dessous.
Il s’agit uniquement de triades en second renversement : Quinte(5), Tonique (1) et Tierce (3)
Ensuite, jouez-les en rythme en appliquant strictement des coups vers le bas !

Trop facile ?
Essayez désormais de bloquer les cordes non jouées avec votre main gauche (pour les droitiers).
Placez le pouce par-dessus le manche pour bloquer les cordes graves.
Bloquez également la corde de mi aiguë en aplatissant un peu vos positions.
Désormais, vous pouvez attaquer plus fortement les cordes avec la main droite afin de rendre le riff beaucoup plus rock !
Il y a aura forcément des parasites au début…Répétez et persévérez !

« You Only Live Once » des Strokes

Albert Hammond Jr, guitariste des Strokes, utilise en permanence les triades dans son Jeu.
Il ne les utilise pas pour dériver dans tous les sens comme Hendrix.
Mais plutôt pour retirer certaines fréquences de son accord barré.
Ainsi, il laisse la place à la basse et ne vient pas polluer les graves.
C’est une marque de fabrique de ce groupe !
Je ne pouvais pas passer à côté des Strokes en évoquant les triades.

J’ai choisi un de leurs titres les plus connus : « You Only Live Once ».
La rythmique est légèrement simplifiée pour que vous puissiez être à l’aise sur le manche.
Encore une fois, nous avons de simples croches…UNIQUEMENT des coups vers le bas !
Ces derniers sont symbolisés par les petits pontets sous la tablature.

Et n’oubliez pas que vous pouvez bloquer les cordes et avoir un jeu plus rock en attaquant plus fortement avec la main droite.
À appliquer uniquement si vous êtes à l’aise avec les triades !

« Ramble On » de Led Zep pour progresser sur les triades

Tandis que beaucoup sont en admiration sur « Led Zep IV », je considère le deuxième album comme étant leur meilleur.
Chef d’œuvre absolu ! Aucun morceau à jeter…Whole Lotta Love, Thank You, The Lemon Song, Bring It On Home… Sans compter « Ramble On » !
À écouter ou à jouer, ce dernier est certainement mon titre préféré de Led Zeppelin.

Nous passons un cap dans notre apprentissage des triades.
Le blocage des cordes va devenir indispensable pour pouvoir jouer ce titre.
Basée sur E, D en second renversement et A en position fondamentale, le débit en doubles croches à la main rythmique laisse peu d’alternatives.
Respectez bien la rythmique avec les coups vers le bas et vers le haut.
Les petits pontets représentent les coups vers le bas, alors que les flèches vers le bas représentent les coups vers le haut.
Vous pouvez également le travailler à l’oreille, mais assurez-vous de bien respecter la durée des accords.

Focalisez-vous sur votre son grâce au blocage.
Le pouce qui passe au-dessus du manche est évident.
Tandis que la corde de Mi aiguë sera bloquée involontairement grâce à votre position de triades.
Si elle résonne, aplatissez légèrement vos triades.

« Snow » des Red Hot, exercice ultime !

Si vous avez réussi à jouer ces trois riffs en bloquant vos cordes et que cela sonne « Rock » comme vous le souhaitez… Félicitez-vous !
Désormais, vous êtes capable de jouer vos triades sans parasite.
Vous avez le niveau technique pour les appliquer dans votre jeu sans problème en ayant le son que vous recherchez.

Je conclurai avec un riff que beaucoup de guitaristes souhaitent jouer: « Snow » des Red Hot Chilli Peppers.
L’harmonie du titre est d’un classique quasi ennuyant, mais le riff à son lot de difficulté et est très intéressant d’un point de vue technique !
Il s’agit d’arpèges très rapides basés sur des triades en position fondamentale et en second renversement.
Voici la grille : G#m, E, B F#

Assurez-vous de bien avoir le débit main droite continu : les arpèges DOIVENT se jouer en aller-retour strict !


John Frusciante est un grand utilisateur des triades.
Il y en a absolument partout : Snow, Under The Bridge, The Zephyr Song, etc.
Ce n’est pas pour rien qu’on le compare très régulièrement à Hendrix, il s’agit de son inspiration principale !
Vous pouvez jeter un œil à cet article ou je commente le jeu de Frusciante.
J’analyse comment les Red Hot sont une source d’inspiration pour libérer son jeu en guitare.
Ainsi, progresser sur les triades, c’est pouvoir les jouer.
Mais c’est aussi analyser les riffs des guitaristes les plus connus pour être encore plus inspiré !


Laisser un commentaire