Chronique

Philip Sayce, nouveau Guitar Hero façon Jimi Hendrix ?

Qui est Philip Sayce ?
Philip Sayce est né au Pays de Galles mais a grandi à Toronto.
Guitariste très actif sur la scène Blues Rock au point de sortir régulièrement des albums et faisant régulièrement des tournées mondiales, il vit désormais à Los Angeles.
Ayant fait ses armes en accompagnant le légendaire Jeff Healey, ce dernier a été une véritable influence pour lui, même si à travers sont style on entend clairement les inspirations des Bluesman mythiques comme Jimi Hendrix, Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan ou encore Albert King !
Philip Sayce mêle parfaitement la technique, la vélocité et la musicalité dans une ambiance à la fois psychédélique et vintage.
Il est à mon sens le meilleur ambassadeur actuel de la mythique « Stratocaster »!

Grâce à ce blog dédié aux guitaristes, vous allez retrouver des tutos, des exercices techniques et tout un tas d’astuce afin de vous faire progresser en guitare.
Mais vous y verrez également des chroniques ou des dossiers qui n’ont rien à voir avec la technique pure.
Cela passera par des interviews, des conseils pour régler son matériel ou encore de « comment créer un concert original avec son propre groupe », etc.
Le but est de vous surprendre via du contenu original que vous trouverez nulle part ailleurs et qui amélioreront votre côté musicien dans tous les sens du terme.
C’est donc le cas aujourd’hui avec cet article chronique !

Philip Sayce, Un guitariste encore trop méconnu dans le monde

J’ai découvert Philip Sayce de manière totalement hasardeuse sur YouTube en 2012 via une vidéo de démonstration de matériel alors que je cherchais désespérément des informations sur la « KR Megavibe ».
Pédale d’effet qui donne un son à la Jimi Hendrix, j’y reviendrai un peu plus loin dans l’article.
Il s’est avéré qu’il la possédait dans son Pedalboard !

le guitariste Philip Sayce en concert
Philip Sayce

Philip Sayce est encore très méconnu en France et dans le monde entier (y compris chez les professionnels du métier !) malgré des sorties régulières d’albums ainsi que des tournées.
Les salles dans lesquels il se produit sont généralement des clubs comme « La Boule Noire » ou « Le réservoir ».
Deux salles Parisiennes minuscules d’une capacité maximum de 200 Personnes !
Et c’est la même chose aux Etats-Unis !
Vous pouvez essayer de faire une recherche sur YouTube, vous verrez que la première vidéo qui apparaît est un concert dans…un bar !
Les autres sont des démonstrations ou des concerts filmés avec un smartphone.
Quelques rares Live de qualités sont quand même disponibles !

En attendant de découvrir la suite, lisez l’avis du grand Joe Satriani…

Philip Sayce ? Je ne pense pas que j’ai déjà entendu quelqu’un aller dans une direction musicale aussi folle depuis très longtemps.

Joe Satriani

Le digne héritier de Jimi Hendrix

Je ne m’emballe absolument pas en évoquant ce sous-titre !
Même si Jimi Hendrix a inventé un langage, beaucoup l’ont perfectionné ensuite comme Stevie Ray Vaughan ou Steve Lukather.
Philip Sayce le perfectionne à sa façon sans être en dessous d’un Joe Bonamassa !
Et comme la plupart des Bluesman, il joue principalement avec la gamme pentatonique !

La caractéristique du style de Philip Sayce, ce sont les choix de ses sons !
Mélange de Fuzz vomissant, d’UniVibe psyché et teinté d’un léger Octavia !
Il reprend ainsi les fondamentaux de l’enfant Voodoo !

Si vous êtes totalement novice en pédale d’effet, allez faire quelques recherches sur ces 3 types de son !


Le titre « Little Miss America » représente parfaitement le son de Philip Sayce.

« Little Miss America » le titre le plus représentatif de Philip Sayce ?

Vous entendez le son ondulé pendant les 20 premières secondes ? Le côté « Purple » psychédélique ?
On se croirait directement au concert de Jimi Hendrix à Woodstock !
Eh bien ça, c’est l’UniVibe ! L’effet dont je parlais tout à l’heure.

Je vous invite à écouter entre autres les titres suivants pour découvrir et entendre le son Philip Sayce :

Philip Sayce, Ambassadeur de la Stratocaster

Jouer une note en guitare, c’est tout un art !
Attaquer les cordes avec le médiator, être percussif et dynamique dans le geste…cela ne se fait pas en une semaine mais en plusieurs années.
De plus, si vous voulez ajouter un slide et un vibré sans que cela sonne cheap c’est aussi une autre histoire.
Vous possédez une Stratocaster ?
Amis guitariste, une Strat’ ça se frappe !
Un guitariste novice avec une Custom Shop face à un niveau confirmé jouant sur une Squier ne fera pas le poids d’un point de vue sonorité.
Le son, c’est principalement dans les doigts ! La façon d’attaquer main droite comme main gauche.

J’en veux pour preuve avec le titre « Spirit ».
Le riff principal est construit sur une seule note en Si sur la corde de Mi (case 7) et l’octave sur la corde de Ré (case 9).

« Spirit »

Entendez à quel point il « smash » son instrument !
Le son Stratocaster à l’état pur !
C’est une constance chez Philip Sayce, il fouette son instrument avec une amplitude de main rythmique très importante tout en ayant 100% de maîtrise sur le blocage des cordes avec son autre main.
Il fait sonner une note alors qu’il ne joue pas avec le poignet en visant une corde spécifiquement. Mais il attaque bel et bien avec son bras avec une amplitude démesurée !
Il attaque six cordes, en fait sonner une et bloque les 5 autres ! 100% de maîtrise comme je disais juste avant.
C’est toute la difficulté de faire sonner une note en guitare.
C’est LE son « Strat' » que bon nombre de guitaristes souhaitent acquérir.

Mais ce modèle de guitare ne se limite pas à uniquement la violence.
Caresser sa Strat’ est tout aussi difficile !
C’est-à-dire donner du relief en donnant quelques accents.

Vous reconnaîtrez le son « creux » de la Stratoscaster avec sa balade « Once ».
Beaucoup de guitaristes ont ce son « creux » quand ils jouent, lui encore mieux que les autres !
Même s’il possède du matériel de qualité, le secret étant sa main rythmique ! Son attaque !
Les fans de « Little Wing » apprécieront « Once » :

« Once »

À vous de découvrir !


J’ai probablement été dithyrambique à son sujet, mais je me suis particulièrement amusé à écrire ces lignes !
C’est la passion qui parle !
J’espère que vous apprécierez le style de Philip Sayce et que cela vous donnera envie de découvrir ses albums.

N’hésitez pas à commenter la vidéo en partageant le nom de vos guitaristes préférés.
Cela permettra aux lecteurs et à moi-même de découvrir de nouveaux artistes !



Laisser un commentaire