Tuto

Gamme pentatonique à la guitare : Un mois pour tout apprendre

Que vous n’ayez jamais entendu parler de la gamme pentatonique ou que vous pensez la connaître parfaitement, je vous conseille de vous intéresser à cet article !
Si vous avez déjà pratiqué toutes les positions de cette gamme sur le manche de votre guitare et que vous improvisez des solos sur des backing track, il est très probable que vous les ayez apprises de manière incomplète.
Même si le sujet peut sembler basique car elles sont faciles à mémoriser et simple à jouer en apparence, il est important de ne pas griller d’étape et de vous lancer dans des sujets plus complexes comme les modes par exemple.

Pourquoi la gamme pentatonique ?

Alors qu’un bon nombre de guitaristes abordent la gamme diatonique au premier abord, nous pourrions penser au piano par exemple, les guitaristes commencent généralement par la pentatonique.
La gamme diatonique étant la gamme « Normal » à sept notes : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si.
De son côté, la gamme pentatonique contient cinq notes !
À court terme, le but n’étant pas de connaître le « pourquoi » mais bel et bien de jouer !
Je vous épargnerai ainsi les origines, l’histoire, etc.

Quel est le point commun entre les solos de « Stairway to Heaven », « Another Brick in the wall » ou encore « Johnny B. Goode » ?
Ils sont tout simplement composés sur la gamme pentatonique !
Si vous connaissez à la perfection vos positions et que vous penserez ne rien apprendre avec cet article, travaillez ces solos ! Cela vous donnera du vocabulaire et ce sera une source de créativité pour vos futures improvisations !

Contrairement à sa cousine diatonique, la gamme pentatonique est plus facile à mémoriser.
Il n’y a que 5 positions et les schémas s’imprègnent plus rapidement.
Vous pouvez ainsi les assimiler à des formes.
N’oubliez pas d’utiliser des raccourcis ! Ces petites astuces qui s’apparentent à de la triche sont aussi efficaces (voire plus) que la théorie !
La guitare est un instrument très visuel, ne l’oubliez jamais !

De plus, cette gamme sera bien plus facile à faire sonner dans les styles Blues et Rock !
Les premiers essais seront peut-être difficiles, mais il suffit de deux ou trois sessions pour se mettre dans la peau de B. B. King ou Jimmy Page et ainsi prendre du plaisir !

Vous l’aurez compris : Facilité et Musicalité !

Une position par semaine et n’oubliez pas la TRANSPOSITION !

Je vous recommande d’apprendre une position de la gamme pentatonique par semaine, pas plus !
Cela peut paraître long, mais il vaut mieux prendre le temps et instaurer de bonne règle dès le départ !
Si vous les connaissez, reprenez ce rythme !
Pourquoi ? VOUS DEVEZ TRANSPOSER !
Jouez les mêmes schémas mais dans d’autres tonalités !
Sortez de « La mineur pentatonique » !

LE problème de beaucoup de guitaristes, c’est qu’ils déroulent leurs improvisations en La mineur, mais il n’y a plus personne lorsque l’on veut improviser en Mi bémol majeur !
Cela a été mon cas pendant de nombreuses années, je déroulais en Am, Em et Dm…et c’était tout !
J’avais de grosses carences en transposition, et ne m’imposais pas de règles car je trouvais le travail de transposition embêtant.
J’avais un mal fou à improviser des solos en Do mineur par exemple !
Pas pratique quand vous jouez entre amis et que l’improvisation que vous êtes censé faire est dans une tonalité que vous ne connaissez pas…
Moralité, plus tôt vous transposerez moins vous trouverez de difficultés à passer de La mineur à Fa dièse par exemple !

Gamme pentatonique en La mineur
La gamme de La mineur Pentatonique

J’ai testé l’expérience avec mes élèves débutant en improvisation.
Nous faisions de la transposition dès le premier cours sur les penta.
Les débutants ne voyaient aucune différence de difficulté entre une impro en Am et en Dbm. Contrairement aux élèves un peu plus avancés qui pensaient maîtriser la gamme pentatonique.
La transposition fut une torture pour ces derniers !

Débutant en improvisation ! Vous avez cet avantage de mettre en place la règle de la transposition facilement !

Mettre en application la gamme pentatonique de manière ludique

Jouez sur des backing track pour plus de fun !

Je n’ai jamais été un grand fan de jouer mes gammes bêtement ou avec un métronome.
J’ai toujours eu besoin de fun !
Plutôt que de jouer des croches comme un robot sur un métronome, appliquez directement vos schémas sur des Backing Tracks !
Il y en a un nombre infini sur YouTube !
Exemple de recherche: « Backing Track Blues Am »
Cela vous permet de mémoriser vos positions de manière ludique et en plus vous stimulerez directement votre côté créatif !
Car désormais, il n’est plus question d’apprendre un riff, une chanson…Mais bel et bien de créer !
C’est terriblement terrifiant au début, mais forcez-vous ! Sortez de votre zone de confort ! Nous sommes tous passés par là sans exception !
Vous y prendrez plaisir plus rapidement que vous ne le pensez !

B B King, Concert, Blues, Gamme Pentatonique
B. B. King, le maître de la pentatonique

« Sur quel genre de Backing Track dois-je travailler ? »
La réponse la plus logique : Le Blues !
Vous voulez un résultat rapidement ? Vous verrez que c’est en jouant sur du Blues que la pentatonique sonne le plus facilement.
Que la tonalité du blues soit mineure ou majeure, la gamme mineure penta sera toujours en consonance parfaite dans ce style.
Le Blues peut être bien plus compliqué que cela, mais mettez cette règle provisoire en place : « En Blues, j’improvise toujours en mineur penta ! »
ATTENTION, cette règle d’improviser mineur sur une chanson majeure ne fonctionne que dans certains cas dont le Blues.
Ne faites pas cela sur un morceau Pop !
N’improvisez pas en Cm sur « Imagine » de John Lennon qui est en C Majeur !
Ce serait un désastre absolu !

Comment trouver la tonalité ?

Comment puis-je trouver ma tonalité ?
Vous regardez le premier accord du Blues en question et vous appliquez la gamme pentatonique correspondante.
Si mon Blues est en Am : j’improvise en Am penta.
Si mon Blues est en D : J’improvise en Dm penta.
VOUS devez connaître vos notes sur la corde de mi grave !
Vous trouverez ainsi la tonique, la fondamentale, la basse (il s’agit de la même chose).
Et vous appliquez la 1ère position !

J’insiste sur le fait que cela fonctionne uniquement sur la première ! Pas avec les autres positions !
Trouvant ainsi votre tonique, vous êtes prêt pour votre première improvisation !
Attention, toutefois le premier accord d’une chanson peut ne pas être la tonalité et ainsi pas la bonne gamme.
Cela fonctionne quand même dans 95% des cas.
En réalité, le sujet de ces gammes peut être très complexe.
Avec cet article, je balaye 5% du sujet, l’idée est de mettre en place des principes simples et de vous faire jouer rapidement !

Backing Track en A

Si vous êtes totalement allergique au Blues ?
Tout d’abord, je dirai que c’est bien dommage car le Blues est la base de toutes les musiques actuelles d’aujourd’hui.
Mais chacun ses goûts, on ne peut pas tout aimer !
Vous pouvez essayer sur les morceaux que vous aimez en regardant le premier accord.
Cela sera un peu plus difficile pour s’exprimer au début.
Passé un certain niveau, vous pourrez sans problème improviser dans tous les styles musicaux que vous voulez !

Quid de la gamme pentatonique majeur ?

Comment faire si vous rencontrez une chanson dont la tonalité est majeure ?
Si c’est du Blues ? Vous improvisez en Mineur penta. Comme prévu !
Vous faites face à un morceau Pop comme « Imagine » de John Lennon ?
Le premier accord est un C, vous devez improviser en C Majeure penta.
Comment faire ? Vous trouvez la tonique sur votre corde de mi, C ou Do.
Et ensuite, vous décalez de 3 cases vers les graves.
Vous êtes initialement en case 8 en do,
8 moins 3 = 5.
5 = Am.
Vous trouvez ainsi la tonalité relative de C qui est Am.
Et vous appliquez la première position !
Testez, ça fonctionne !

Tant que vous ne maîtrisez pas vos gammes pentatoniques mineures et majeures dans toutes les tonalités, je vous déconseille d’étudier autre chose en improvisation !
Pas de triades, de gammes diatoniques, de modes etc.
Il y a évidemment une infinité d’outils à utiliser en penta.
J’ai balayé ceux qui sont essentiels pour les débutants et les guitaristes pensants maîtriser cette gamme.


Et vous, quels sont vos problèmes que vous rencontrez quand vous étudiez la gamme pentatonique ?
Le sujet est tellement dense qu’il est certain que je continuerai à publier sur le sujet !
Vous pouvez trouver cet article pour aller plus loin

2 Comments

Laisser un commentaire