Jimmy Page le guitariste de Led Zeppelin
Tuto

3 solos de guitare pour plus d’inspiration en improvisation

Qui ne s’est jamais dit « Mes improvisations ne sonnent pas, j’ai l’impression de toujours jouer la même chose ! » ?
Ou encore : « Comment faire pour avoir d’autres idées pour mes solos de guitare ? »

Lorsqu’ils débutent en improvisation, les apprentis guitaristes solistes se demandent comment faire.
Pour la première fois ils doivent libérer leurs côtés créatifs.
Désormais, il ne s’agit plus de respecter des notes sur une partition ou une tablature, mais bien de créer.
Au début, cela commence par le hasard et au fil du temps l’oreille s’habitue à certaines sonorités que l’on répète sans cesse.
L’étape suivante est la lassitude et le désespoir face à un certain manque d’inspiration et le manque d’idée.

Première solution : Continuez à jouer avec le hasard ! Travaillez votre oreille ! Cela est indispensable !
Vous l’avez bien fait au début !
Deuxième solution : Travaillez des solos pour avoir plus d’inspiration !
Basé sur mon expérience personnelle, cet article présentera trois solos à travailler pour avoir encore plus d’inspiration dans vos futures solos de guitare !

Et vous ? Quels sont les principaux problèmes lorsque vous improvisez ?
N’hésitez pas à commenter cet article, cela me donnera des idées pour de nouveaux articles !


« Stairway To Heaven », un cas d’école

Étudiez les solos de guitare que vous apprenez !

Parmi les solos de guitare les plus connus de l’histoire, « Stairway To Heaven » remporte certainement la première place.
Grand classique, il est indispensable d’étudier ce solo pour votre culture personnelle mais aussi pour piquer les plans de Jimmy Page !
Nombreux sont les solos de Led Zeppelin qui sont intéressants à étudier, celui-ci reste à mon sens le plus pédagogique !

J’ai étudié ce solo quand j’avais 16 ans, c’était bien mais je ne savais pas qu’il allait m’apporter encore plus de choses bien des années plus tard.
Comme bon nombre d’autodidactes, j’apprenais des solos de guitare dans le seul but de les jouer.
C’était une erreur ! Je ne savais pas qu’un travail d’analyse était aussi important.
Lors de ma professionnalisation, j’ai repris tous les classiques et je les ai décortiqués dans le but d’améliorer mon vocabulaire en improvisation.
Cela m’a aidé à avoir plus d’idée et développer ma créativité.
« Stairway To Heaven » y a largement contribué !

Vous ne pensez pas avoir le niveau pour l’étudier ?
Aucun problème, voyez ce solo comme un exercice et mémorisez les phrases les plus simples en travaillant au ralenti.

Par exemple la première phrase… Cela vous donnera du vocabulaire pour vos improvisations !

  • 1ère page du Solo de Stairway to Heaven
  • 2ème page du Solo de guitare de Stairway to Heaven
  • Fin du Solo de guitare de Stairway to Heaven

Vous connaissez déjà ce solo à la lettre ?
C’est très bien et félicitez-vous !
Mais comprenez le « Pourquoi » !
Cela vous donnera des idées pour vos futures solos de guitare !
Ainsi, vous prendrez les plans de Jimmy Page et les collerez à votre sauce !
« Stairway To Heaven » est très « scolaire » dans sa construction comme vous allez le voir.

Stairway To Heaven, votre première analyse !

Jouez la première mesure de ce solo.
Vous ne réalisez pas quelque chose de « déjà-vu » ?
Jimmy Page applique tout simplement une vulgaire première position pentatonique en La mineur de manière tout à fait classique !
La tonalité de la chanson étant La mineur, il ne pouvait pas faire plus simple !

Voici une rapide analyse du solo en énumérant les mesures :

  • 1 à 3 : La mineur pentatonique position 1
  • 4 : La moitié de la mesure en position 2 et l’autre moitié en position 1
  • 5 et 6 : Position 1 (Il ajoute une note de la gamme diatonique en fin de mesure 6, mais analysez ça comme une note bonus de la gamme penta).
  • 7 : Position 1 et slide vers la position 4 (Cela vous donnera des idées de comment changer les positions !)
  • 8 à 13 : 4ème position pentatonique
  • 14 et 15 : Position 1 à l’octave
  • 16 et 17 : Position 4
  • 18 : Le bend est hors penta mais vise une note de la 4ème position. Ensuite, il s’agit d’un mix entre la position 2 et 1.
  • 19 : Position 1
  • 20 : Position 1 à l’octave

Prenez le temps pour analyser en détail en suivant mes recommandations !
Comprenez les liens entre les positions.
Quand il fait un bend, Il vise certainement une note de la gamme pentatonique ?


Incroyable, ce solo légendaire se joue sur de la gamme pentatonique à 99% avec 2 ou 3 notes « bonus ».
Comme quoi, pas besoin de connaître le mode dorien b2 pour faire un beau solo de guitare.
La gamme pentatonique se suffit à elle-même ! Vous en avez la preuve !

« Another Brick In The Wall », la magie de la 1ère position pentatonique !

Je serai un peu plus concis pour les deux autres solos de guitare.
Vous avez compris le principe ?
On repère la tonalité, et on étudie le solo !
Quelle est la tonalité de Another Brick In The Wall au moment du solo ?
Ré mineur ?
C’est à vous de jouer !

  • 1ère page de la Tablature du solo de guitare de Another Brick In The Wall
  • 2ème page de la Tablature du solo de guitare de Another Brick In The Wall
  • 3ème page de la Tablature du solo de guitare de Another Brick In The Wall
  • 4ème page de la Tablature du solo de guitare de Another Brick In The Wall

Oui ! Le solo est principalement joué avec la 1ère position pentatonique !
Petite exception pour les mesures 17 et 18 ou GIlmour change en optant pour la 4ème position.
Quelques notes en plus, mais comme « Stairway To Heaven », c’est quasiment du 100% Penta !

Ce solo est un peu plus technique que celui de Led Zeppelin.
Car, là ou « Staiway To Heaven » est très linéaire, « Another Brick In The Wall » est bien plus rythmique !
Ceci est d’autant plus intéressant car vous avez un premier solo basé sur du débit continu en double croche et un autre beaucoup plus orienté « Rythme ».
Cela est parfait pour notre vocabulaire !


Étudiez bien également toutes les attaques, c’est-à-dire les bends, les Hammer-on, Slides, etc.
Nous avons vu dans ce précédent article sur Purple Haze de Jimi Hendrix l’importance des attaques afin de rendre votre jeu plus vivant.
Utiliser une seule position pentatonique avec des attaques sera bien plus riche qu’un solo avec cinq positions sans un bend ou un Pull-off !
AInsi, c’est la raison pourquoi ce solo sonne aussi bien : Les attaques !

« Are You Gonna Go My Way », pour aller plus loin dans vos solos de guitare

Une analyse plus poussée

Nous terminerons ainsi avec cette chanson de Lenny Kravitz.
Le solo étant joué par son guitariste, Craig Ross.
Ce dernier, malgré son quasi-anonymat, est certainement un des meilleurs représentants de la gamme pentatonique !
Écoutez la discographie de Lenny Kravitz, Craig Ross joue l’intégralité des solos.
Gibson Les Paul, Bends survoltés, Tweety-Tweety (la définition ci-dessous) maniés avec perfection, aucun doute, c’est lui !

À vous de l’analyser !

  • 1ère page du solo de Are you gonna go my way
  • 2ème page du solo de Are you gonna go my way

La tonalité au moment du solo ?
Il s’agit de Mi majeur.
Le solo commence avec… Oui ! Encore une première position en Mi mineur !
Erreur me direz-vous, Il joue une gamme mineure sur un accord Majeur !
Oui ! Mais cela fonctionne très bien sur du Blues Rock.

Là où ce solo est très intéressant, c’est qu’il switch de Mi mineur penta à Mi majeur penta !
Regardez la mesure numéro 5, il s’agit de la première position en Do dièse mineur, c’est le relatif !
Do dièse mineur est égal à Mi Majeur !
Pensez-y ! Dans vos improvisations style Blues Rock, vous pouvez switcher entre gamme mineure et Majeure pentatonique !
Même si vous n’utilisez pas le même phrasé que Craig Ross, utilisez le même principe !

Voici l’analyse du solo de Are You Gonna Go My Way :

  • 1 à 2 : Première position pentatonique mineure
  • 3 : Position 1 et 5
  • 4 : position 5 et 1ère position du relatif (Mi Majeur)
  • 5 : 1ère position du relatif
  • 6 : 1ère position du relatif + 1ère position penta mineur
  • 7 à 11 : 2ème position mineure
  • 12 à 16 : 1ère position mineure

Redoutable techniquement !

Il s’agit du solo le plus difficile des trois.
Très rythmique et assez véloce !
Il vous faudra une main droite (main rythmique) de fer pour arriver à suivre la diversification des rythmes employés dans ce solo !

Je terminerai avec le « Tweety-Tweety ».
Très difficile à mettre en place pour un novice, c’est une arme redoutable de la gamme pentatonique et très utilisée en Blues Rock !
Regardez la mesure 14, il s’agit de jouer la corde de Mi aiguë en case 12 et juste après la case 15 sur la corde de Si.
En réalité, c’est la même note que l’on fait sonner: La note Mi.
Ainsi, alterner de cordes de cette manière créera une agressivité dans votre solo, parfois avec une certaine dissonance, c’est justement l’effet escompté lorsque l’on veut jouer un solo de Blues !

Appliquez ces principes dans vos solos de guitare

Travailler des solos de guitare dans le but d’avoir du vocabulaire, ce n’est pas faire du copier-coller, c’est se mettre dans la peau du guitariste et de récupérer les grands principes !
Exemple : « Ah, il switch de la position 1 à 2 de cette manière ? Eh bien, je vais faire comme lui ? »
« Craig Ross passe de Mi mineur à Mi Majeur pentatonique ? Je vais faire pareil ! »

Utilisez les phrasés ci-dessus et personnalisez-les !
Même si ces solos sont compliqués, vous pouvez vraiment en retirer des choses pour vos improvisations.
Modifiez les rythmes, jouez plus lentement, créez des connexions entre les positions, etc.
Avec la pratique, vous verrez vos improvisations se bonifier !

Laisser un commentaire