Jimi Hendrix Fender Stratocaster Purple Haze
Tuto

Purple Haze à la guitare : exercice ultime d’expression

Ce qui fait que la guitare est un instrument passionnant, c’est certainement la singularité sonore et l’expression musicale que l’on ressent chez un guitariste.
Qui ne s’est jamais dit : « Mince, je joue Purple Haze à la guitare de Jimi Hendrix, mais ça ne sonne pas du tout comme lui…Pourtant je joue les mêmes notes ! « 
Ce genre de réaction s’applique à peu près à toutes les chansons que vous essayez de jouer.
Mais j’ai volontairement choisi d’étudier « Purple Haze »avec vous aujourd’hui afin d’illustrer mon propos.
Et vous, sur quel(s) Riff(s) vous adorez faire sonner votre guitare ? N’hésitez pas à partager vos influences en commentaire !

Dans cet article, vous verrez que ce titre de Jimi Hendrix vous suivra pendant toute votre vie de guitariste.
J’avais déjà évoqué la difficulté de faire sonner une note en guitare dans mon article sur Philip Sayce.
Le but de celui-ci est d’aller beaucoup plus loin en rentrant dans les détails des attaques (Slides, Hammer-on, Pull-off, etc.)
Jouer Purple Haze à la guitare est ainsi un travail sans fin.

En tant que professeur de guitare, j’ai proposé cet exercice à des enfants qui commencèrent à peine la guitare.
Mais également à des guitaristes confirmés qui souhaitaient améliorer leur expression.

La première étape pour jouer Purple Haze à la guitare : Apprendre uniquement les notes

L’erreur de beaucoup de guitaristes lors de l’apprentissage d’une chanson ou d’un riff, c’est de vouloir tout faire d’un seul coup.
Le rythme, les notes, les slides, bends, etc.
À vouloir tout faire, on ne fait rien !
Ainsi, il est indispensable de commencer par la base : Les notes !
Vous voulez jouer Purple Haze à la guitare ?
Apprenez les notes de manière scolaire !

Que vous soyez débutant, intermédiaire ou même confirmé, procédez par étapes !
Vous ajouterez les petits enrichissements par la suite.
À terme, vous irez beaucoup plus vite en travaillant de cette manière.
L’intérêt de procéder en fragment, c’est la mémorisation.

Une fois en tête, vous pourrez enfin dépenser de l’énergie sur vos attaques.
Comment mémoriser ?
Dans le cas de Purple Haze, vous pouvez fragmenter l’exercice par mesure.
Il y a tout simplement quatre croches par mesure, cela est très simple à retenir.
Vous ajoutez la mesure suivante, etc.

Vous avez des difficultés avec les notions de croches ?
Aucun problème ! Vous pouvez utiliser… Vos oreilles !
Et cela n’est pas de la triche. La musique c’est avec les oreilles, pas avec les yeux !
Particulièrement quand on joue un titre comme « Purple Haze ».
Pas certain que Jimi Hendrix était discipliné en termes de lecture de partition…

Cette méthode vaut pour Purple Haze, mais pour tous les morceaux en général.

Techniquement, je ne suis pas guitariste, tout ce que je joue c’est la vérité et l’émotion.

Jimi Hendrix

Les attaques, outil indispensable pour créer VOTRE son

Si le morceau que vous jouez ne « sonne pas », c’est tout simplement que vous jouez trop scolairement.
Vous jouez les notes, mais cela ne suffit pas.
Il est important de donner de l’importance à chacune des notes lorsque vous jouez un riff.
Les attaques mains gauche et main droite vont donner de l’âme et de la chaleur à votre jeu.

Il suffit de comparer une version sans attaque et avec pour se rendre compte de la différence.

Les attaques main gauche

Voici une liste des principales « attaques » main gauche (main harmonique) :

  • Slide ascendant/descendant (symbolisé par une petite diagonale sur une tablature)
    Il s’agit de venir glisser un doigt sur le manche pour en atteindre une autre
  • Le Bend (Symbolisé par une flèche).
    Pour l’exécuter, vous devez tirer la corde afin de modifier sa tonalité tout en visant une note juste.
  • Le Hammer-on (Symbolisé par la mention « H-O »).
    Vous devez marteler un doigt sur une case sans attaquer la corde avec le médiator. Un minimum de force est requis pour entendre correctement la note martelée.
  • Le Pull-off (Symbolisé par la mention « P-O »)
    C’est tout simplement l’inverse du Hammer-on. Vous devez attaquer la première note au médiator, ensuite tirer la corde avec un doigt et la relâcher tout en maintenant celle-ci. Ainsi, la seconde note sonnera suffisamment fort grâce au « tirage » de la corde.

La plupart du temps, ces attaques sont à personnaliser.
Vous n’êtes pas obligés de respecter le « Hammer on » car c’est écrit sur une partition…Vous pouvez faire un slide à la place.
Posez-vous la question suivante : « Quelle attaque sonne le mieux ? Quel son je souhaite vraiment avoir ?
VOUS avez la réponse ! Pas la partition !
Même si dans des cas c’est bien de suivre la chanson originale, n’oubliez pas de faire fonctionner votre côté créatif ! Nous ne sommes pas des robots !
Dans le cas de « Purple Haze », je personnalise absolument tout.
C’est un morceau de Blues.
À quel moment joue-t-on du Blues en suivant une partition ?
Cela peut servir de support, mais pas à entrer dans l’âme de la chanson.

Hendrix Purple haze guitare partition
Voici une version de « Purple Haze » avec des attaques

Vous avez mémorisé « Purple Haze » en validant la première étape ?
Maintenant, ajoutez vos attaques ! Vous verrez que vous aurez l’esprit beaucoup moins occupé par la tablature.
Les notes ayant été intégrées, désormais votre cerveau dépense la plupart de son énergie au niveau musical !

La main droite pour encore plus de libération

Si vous pensiez en avoir terminé avec les attaques…Détrompez-vous !

La main droite, ou la main rythmique, c’est 50% en guitare ! Ne l’oubliez jamais !
Je n’évoquerai pas l’importance du rythme dans cet article, mais vous devez impérativement vous concentrer sur ce facteur.
Je vais plutôt insister sur l’importance de l’attaque du médiator, la dynamique et la manière de fouetter les cordes.
Car oui ! Votre son viendra principalement de ce point.

Autant que les attaques main harmonique sont abordables facilement, cela est très différent pour la dynamique de la main rythmique.
Cela requiert une certaine vivacité ainsi que la maîtrise du blocage de corde avec la main gauche.
Et cet outil n’est JAMAIS indiqué sur une partition !

Comment faire sonner une seule corde tout en bloquant les cinq autres ?

Voici quelques solutions :

  • Placer le pouce par-dessus le manche afin de bloquer la corde Mi grave et La.
  • Les autres doigts qui ont déjà le rôle de jouer une note doivent en même temps bloquer une ou plusieurs cordes voisines.
Jimi hendrix jouant en concert
Jimi Hendrix place constamment le pouce par-dessus le manche afin de bloquer les cordes graves.

Si vous n’avez jamais essayé, je vous garantis que cela sera très difficile à mettre en place…Et particulièrement sur Purple Haze !
Et même quand vous y arriverez, ce sera toujours perfectible ! Même après des années !

Jouer Purple Haze à la guitare, un travail infini

« Et même quand vous y arriverez, ce sera toujours perfectible ! Même après des années ! »
Les attaques seront toujours sujettes à des améliorations.
Dans mon article sur Philip Sayce, j’ai lourdement insisté sur le fait que l’on reconnaissait un guitariste à ses… Attaques !
Jimi Hendrix, SRV, Slash, Jimmy Page, Ritchie Blackmore.
Si ces guitaristes jouent sur la même guitare, le même ampli, les mêmes pédales…Vous verrez qu’ils auront LEURS sons avec LEURS touchés.
Pourquoi ? Les attaques !

Jouer Purple Haze à la guitare est finalement un travail sans fin.
À titre personnel, même après quasiment 20 ans de pratique régulière, je veux aller plus loin !
Je trouve que j’ai un bon son, mais cela ne me suffit pas quand je compare avec mes guitaristes préférés !
Même au bout de 10 ans, vous verrez que vous voudrez toujours améliorer votre dynamique main droite ou l’expression de vos bends.


2 Comments

Laisser un commentaire