AC/DC en concert jouant back in black
Tuto

Back in Black : Riff de guitare facile à jouer ?

Quand je propose Back in Black de AC/DC aux élèves en cours de guitare, ceux-ci tendent à faire la grimace.
Logique ! Tous les guitaristes apprennent en autodidacte ce riff parmi les plus populaires de l’histoire du Rock.
Pour eux, ce n’est que « revoir » quelque chose « d’acquis » il y a bien longtemps.
En leur demandant de me jouer le Riff principal, c’est malheureusement souvent chaotique en termes de résultat.
La main gauche (main harmonique) joue bien les power chords et la descente pentatonique, mais la main droite (main rythmique) est désastreuse.
Si cette dernière n’est pas irréprochable, il n’y aura aucune précision rythmique et cela se répercutera sur le son global.

Dans un article récent, j’ai démystifié « Killing In The Name » de RATM.
J’ai prouvé que cette chanson n’était pas si facile à étudier.
Aujourd’hui, je m’attaque à l’introduction de « Back in Black » qui est certainement le titre le plus sous-estimé à ma connaissance à la guitare.
Ainsi, Il est important de ne pas confondre popularité et facilité !

La descente pentatonique du riff principal de Back in Black, entre vélocité et difficulté rythmique

Un niveau technique minimum est requis pour jouer ce riff.
Si vous vous sentez suffisamment véloce pour le jouer, vous avez fait 50% du travail.
Mais il ne sonnera pas si vous ne vous concentrez pas sur votre main droite (Main rythmique).
La vélocité n’est pas le seul facteur pour réussir à jouer ce titre !

La clé est de jouer en aller-retour strict pendant tout le riff !
Vous avez bien un mouvement continu quand vous jouez une ballade ou une chanson simple ?
Vous balayez sans cesse la main droite et fatalement il y a beaucoup de coups dans le vide.
Ainsi, vous allez reproduire exactement la même chose avec ce Riff !
Prenez donc garde à ne pas jouer « coup par coup » avec le médiator.
Décomposez très lentement chaque mouvement correctement pendant le déchiffrage !

Le premier problème que l’on rencontre est celui de la vélocité de la descente en Mi mineur pentatonique.
Le fameux passage du : 3 0 3 0, etc.
Vous commencez certainement cette descente avec un coup vers le bas ?
Eh bien…C’est faux ! Il faut commencer vers le haut !
Si on suit la progression naturelle du mouvement continu de la main rythmique, il faut commencer vers le haut.
Il y a un quart de soupir juste avant qui équivaut à un coup vers le bas dans le vide.

J’ai volontairement remplacé le silence d’un quart de temps par une ghost note.
Ceci est symbolisé par « x » qui est positionné juste avant le « 3 ».
Il faudra donc jouer cette ghost note vers le bas.
Les coups vers le bas sont représentés par le symbole en forme de pontet alors que les coups vers le haut sont représentés par des flèches pointées vers… le bas !


Étudiez bien le sens des coups de médiator !

Le pattern chromatique

Ce que j’entends par « pattern chromatique » est le passage en fin de riff : 2 4, 2 5, 2 6, 2 7.
Aussi compliqué rythmiquement puisqu’il s’agit d’une alternance de mouvement bas haut, haut bas, etc.
Le mouvement naturel veut que ce soit : Bas haut, haut bas, bas haut, haut bas.
Encore une fois, suivez ce qui est écrit sur la partition.

Même si Angus Young le joue à sa manière, je vous recommande d’appliquer ce principe !
Vous n’êtes pas du tout à son niveau.
Il peut se permettre de faire ce qu’il l’arrange étant donné son niveau technique, son oreille et son feeling !

Le problème principal des guitaristes intermédiaire étant la main rythmique, ce riff est une petite pépite pour progresser sur ce sujet !
N’oubliez pas que la guitare, c’est 50% main gauche et 50% main droite !
Je vous rassure, cela a été mon problème pendant mon apprentissage en autodidacte qui a duré 6 ans.
J’avais une main rythmique désastreuse !
Il a fallu reprendre certains classiques, comme celui-ci, afin de progresser.

Le blocage de corde et les attaques pour le perfectionner

Vous avez enfin la bonne main droite ? Le bon mouvement rythmique ?
Félicitez-vous !
Peu de guitaristes intermédiaires mettent place ces techniques !
Malheureusement (ou heureusement) le travail n’est pas terminé.

C’est super, vous jouez le riff principal de Back in Black.
Cela commence à ressembler à quelque chose.
Mais vous ne trouvez pas que cela sonne un peu « scolaire » ?
Ne manque-t-il pas un peu de chaleur ?
Là ou Angus Young est très fort, c’est dans ses attaques et sa capacité à faire sonner ces riffs comme un Bluesman !
Hammer-on, Bend, Blocage de corde, vibrato, etc.

J’ai le blues dans mon coeur, et le diable dans mes doigts.

Angus Young

Nos prochains objectifs sont de :

  • Bloquer les cordes inutiles pendant que vous jouez les power chord, vous aurez ainsi plus d’agressivité au moment de l’impact des cordes avec le médiator !
  • Soignez vos silences et respecter la durée des accords pour plus de groove
  • Ajouter les Pull-off pendant la descente pentatonique
  • Boucler le riff
Ajoutez les pull-off lors de la descente pentatonique

Une fois avoir appliqué ces nouvelles techniques, vous commencez à faire du Rock et à devenir MUSICIEN.
C’est ce qui fait la beauté de cet instrument : La singularité avec laquelle chaque guitariste joue une note.

Jouer Back in Black en entier pour plus de challenge

Je conclurai avec un dernier conseil pour aller plus loin.

Même si vous avez validé toutes les étapes de ce processus, nous sommes encore loin du résultat.
Vous ne jouez pas « Back in Black » mais un seul riff de cette chanson.
Il faut désormais travailler les autres et les mémoriser.
Ensuite vous devrez les enchaîner et jouer sur un Backing Track ou avec l’audio original.

Toutes les autres parties sont aussi difficiles rythmiquement !
Le solo peut être très intéressant également pour se fournir en vocabulaire pentatonique.

J’espère vous avoir démontré que ce titre d’AC/DC n’est pas à prendre à la légère et qu’il va falloir travailler méthodiquement pour arriver à un résultat.
N’hésitez pas à commenter cet article en me faisant part des difficultés que vous rencontrez lorsque vous étudiez le Riff principal.
Je ferai le maximum pour vous aider !

2 Comments

  • Marc

    Merci pour cet article sur « Back in Black », c’est un morceau que je bosse depuis un moment mais il est encore loin de bien sonner malgré que j’applique déjà certains de tes conseils. Le placement rythmique est vraiment super important et ce n’est pas mon fort.

    J’aime bien « shakin’ all over » de johnny kidd & the pirates pour travailler le feeling (avec une descente Mi pentatonique mineure aussi).

    Bonne continuation pour ton site :super:

    • Antoine Duplicki

      Merci Marc pour ton commentaire !
      Tu peux faire l’impasse sur le son provisoirement au bénéfice de la main rythmique.
      Il est indispensable de se concentrer sur cet aspect.
      Je suis ravi si l’article t’aide en ce point.

      Bonne continuation à toi.

      Antoine

Laisser un commentaire