Apprendre un mini plan guitare de Steve Lukather
Improvisation,  Licks guitare

Comment jouer et mettre en place ce mini plan de Steve Lukather ?

Envie d’avoir davantage d’idées en improvisation à la guitare ?
Dans ce nouvel article et ce tuto guitare, un plan de Steve Lukather sera à l’étude avec le solo du titre « Never Walk Alone ».
Il s’agit de 4 notes qui permettent de connecter deux accords d’un Backing Track de manière très mélodique.
Comment s’inspirer de ce plan ? Le lien avec l’harmonie ou encore la compréhension sur le manche de la guitare… Je vous dévoile tout dans un instant.

Ce mini plan de Steve Lukather qui tue !

Le Backing Track CM7/Bm7 pour la mise en application

Le titre « Never Walk Alone »

Le titre « Never Walk Alone » est une chanson du célèbre guitariste, chanteur et compositeur américain Steve Lukather, connu pour être membre fondateur du groupe de rock Toto. La chanson figure sur l’album solo de Lukather intitulé « Candyman ».

Le solo commence par une introduction lente et émotionnelle avec des bends très expressifs et des vibratos. C’est dans cette première partie du solo que sera étudié ce fameux plan.
Ensuite, Lukather utilise des techniques de jeu plus rapides et plus agressives pour créer un passage mélodique qui monte en intensité.

À titre personnel, Il s’agit d’un solo que j’affectionne particulièrement.
En effet, La technique et l’expression de Steve Lukather sont à tomber par terre.
Sans parler de la représentation de l’harmonie qu’il maîtrise à la perfection.

Le titre « Never Walk Alone » de Steve Lukather

Le mini plan de Steve Lukather

Il s’agit de 4 notes que Lukather emploi au tout début du solo. (5m41).
Celles-ci sont jouées via des chromatismes sur la corde de Mi aiguë : Sol, Fa#, Fa, Mi.
On pourrait croire que ces notes sont jouées de manière totalement au hasard, mais en réalité, Lukather cibles des notes spécifiques afin de mieux représenter l’harmonie.

Mini plan de Steve Lukather dans le solo Never Walk Alone

Le plan débute avec la note « Sol » durant un accord de C.
Ainsi, Steve Lukather cible une note forte de l’accord : La quinte juste.
Ensuite, il applique quelques chromatismes pour résoudre sur la note « Mi » au moment où l’accord de FM7 apparaît.
« Mi » étant une note très consonante. En effet, il s’agit de la 7ème majeure.
À ce moment précis du solo, cet intervalle ressort énormément de l’harmonie.
Logiquement, Steve Lukather insiste sur cette note, ce qui sublime encore plus le solo !

Rien n’est laissé au hasard à travers ce plan.
Deux notes fortes ciblées (« Sol » et « Mi ») tout en étant le plus mélodique possible.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment jouer l'intervalle de sixte dans la guitare blues ?

La structure de ce plan de Steve Lukather

Afin de s’inspirer de cette idée, comprenons ensemble la structure de ce plan.

La première étape est la note de départ.
Idéalement, celle-ci doit être une note cible de l’accord : fondamentale, tierce ou la quinte (cela peut être la 7ème dans certains cas).

La deuxième étape sera l’application des chromatismes.
Ils peuvent être au nombre de 2,3 ou 4.
Ces derniers serviront de lien.

La troisième étape sera la note finale : la résolution.
Celle-ci sera obligatoirement une note cible !

Résumons :

  • Note de départ
  • Chromatismes
  • Note d’arrivée

Application sur un seul accord

Imaginez un seul si vous deviez faire une improvisation sur un Backing Track contenant un seul accord : un accord de C.
En suivant la logique de ce plan, il faudrait débuter avec une note forte de C et terminer avec une note forte de ce même accord.
Nous avons le choix parmi les notes fortes de C : « Do », « Mi » et « Sol ».

Comment visualiser les notes fortes ?
Grâce à la connaissance des intervalles et des triades ! (voir le tuto sur les triades)

Par exemple, on pourrait choisir la quinte juste « Sol » qui serait la note de départ (via une triade de C en position fondamentale).
Ensuite, viser une note d’arrivée : « Mi » (via une triade de C en 2nd renversement).
En plus, il faudrait lier celles-ci avec des chromatismes.

  • Première mesure : La triade de C en position fondamentale
  • Deuxième mesure : La triade de C en 2nd renversement
  • Troisième mesure : Le plan en application
Mise en application du plan de Steve Lukather sur un accord de C

Mise en place du plan de Steve Lukather sur le Backing Track CM7/Bm7

Désormais, essayons de jouer ce plan sur un Backing Track contenant deux accords : CM7 et Bm7

Le but sera le même que l’exercice précédent : Visualiser les notes cibles grâce aux triades et connecter celles-ci via des chromatismes.
Par exemple, on pourrait choisir cette même triade de C en position fondamentale et en jouant la quinte juste.
Ensuite, il faudrait trouver une note forte de Bm à proximité (toujours en visualisant une triade).

Mise en application du plan de Steve Lukather sur le Backing Track CM7 Bm7

Comme pour les exemples précédents, il s’agit de la même recette.
Débuter avec une note cible : La note de départ.
Ensuite, les chromatismes dans le but de résoudre sur la note d’arrivée : la résolution.

De plus, il est tout à fait possible de choisir d’autres intervalles de ces triades.
Ainsi, vous êtes limités par votre propre imagination !

Je vous conseille de mettre en application cet exercice via le Backing Track CM7 / Bm7.
Vous pouvez le retrouver ci-dessous !

Merci d’avoir lu l’article en entier.
Vous avez des questions concernant ce tuto ?
N’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article, je serai ravi de vous répondre !

Laisser un commentaire