Un super backing track pour improviser à la guitare
Improvisation

Un super Backing Track pour travailler la gamme penta majeure

S’il y a bien une gamme qui est trop souvent sous-estimée par la majorité des guitaristes autodidactes, il s’agit bien de la gamme penta majeure.
Généralement, un déséquilibre se crée en tout début d’apprentissage. Trop d’insistance sur la gamme pentatonique mineure lors des premières improvisations au détriment de la gamme majeure.
Cela est assez logique, les solos de guitare sont musicaux avec la seule gamme mineure, et en plus ça sonne sur tous les Blues ! Bref, pourquoi « s’embêter » avec la gamme penta majeure ?
Dans ce nouvel article, je démontre l’importance de connaître celle-ci grâce à un Backing Track que j’ai créé spécialement pour cet article et cette vidéo YouTube.
Connaissant les problèmes que rencontrent les guitaristes de niveau intermédiaire sur ce point, j’ai fait en sorte que ce Backing soit le plus pédagogique possible afin de vous faire progresser sur le sujet du jour.

Guitaristes débutants ou ayant des connaissances sur cette gamme, l’exercice que je propose aujourd’hui est idéal pour apprendre et équilibrer son niveau en improvisation !
Il est conseillé de se procurer le Backing Track ci-dessous afin de bien suivre ce tuto guitare.

Le Backing Track de la vidéo YouTube est disponible ci-dessous !

L’importance de la gamme penta majeure !

La connaissance la gamme majeure pentatonique est indispensable.
Même si son équivalent mineur est suffisant pour improviser sur n’importe quel Blues, cela sera très différent pour une chanson d’un autre style musical.
La tonalité du Backing Track que je propose est en Sol Majeur (« G ») dans un style Rock.
Afin de vous prouver l’importance de la gamme majeure, essayez d’improviser sur la gamme mineure sur celui-ci. Vous allez remarquer à quel point cela sonne faux…
« La tonalité du Backing Track est Sol Majeur ? Donc, j’improvise avec la gamme penta majeure de Sol ! »

Comment apprendre la gamme majeure pentatonique ?
La réponse se trouve dans mon e-book dédié à l’improvisation (disponible en téléchargement libre).
Il y a un chapitre entièrement dédié à cette gamme. Il y contient également des informations supplémentaires.

La gamme pentatonique majeure de Sol est donc nécessaire pour faire une improvisation juste sur ce Backing Track.
Comment trouve-t-on celle-ci ?
Il suffit de trouver la note « Sol » sur la corde de « Mi » et d’appliquer « – 3 cases » (- 1 ton et demi).
Ensuite, jouer la première position.

Je simplifie au maximum, mais cette règle est largement efficace pour débuter.
Vous pouvez désormais faire une première improvisation sur ce Backing Track !

Pourquoi ce Backing Track est idéal pour travailler la gamme penta majeure ?

Afin de vous aider au mieux, j’ai décidé d’être le plus pédagogique possible dans l’élaboration de ce Backing Track.
Deux accords ( G et F) durant 2 mesures et sur un tempo lent.
Pourquoi ?

Comme vous avez pu le constater, jouer uniquement la gamme pentatonique majeure de Sol sonne correctement pendant l’accord « G ».
Mais d’un autre côté, il sonne moyennement pendant le « F ».
Cela n’est pas faux, mais ce n’est pas la consonance absolue…
Soucieux de faire des improvisations de qualité, j’applique toujours ma règle d’or : La représentation de l’harmonie.
C’est pourquoi je vais jouer Sol majeur penta pendant « G » et Fa majeure penta pendant « F ».
On pourrait se contenter de jouer Sol Mixolydien pendant tout le long, mais l’exercice du jour tourne autour de la gamme penta majeur.
Et puis, pour des raisons musicales, cela est aussi intéressant de jouer cette gamme !
D’ailleurs, c’est quelque chose que j’applique régulièrement dans mon propre jeu de guitare.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 solos de guitare pour plus d'inspiration en improvisation

Ce Backing Track étant écrit avec deux accords sur un tempo lent, cela facilite le suivi de la grille d’accord en direct.
Car oui ! Il est impératif de suivre l’harmonie quand on improvise.
J’avais déjà écrit un article sur ce sujet , vous pouvez le retrouver ici :

« L’importance de suivre une grille en improvisation ».

Cet exercice va vous faire tourner la tête car vous n’avez peut-être jamais changé de gamme en pleine improvisation.
C’est là où cet exercice est génial !
L’exercice de changement de gamme forcera votre cerveau à mieux visualiser le manche et la gamme majeure.
Ce sera difficile au début, mais en ayant une vision à long terme, vous verrez que cet exercice débloquera beaucoup de choses dans votre manière d’improviser.

Comment aborder ce Backing Track ?

Exit le solo du siècle, j’ai le regret de vous informer que votre première tentative sera très scolaire !
Et c’est une bonne chose !
L’objectif est de mieux visualiser la gamme majeure via le changement de gamme.
Ainsi, prenez un instant afin de préparer une seule position pour « Sol » et une position pour « Fa ».
À condition qu’elles se superposent ! Vous ne pensiez pas que vous alliez jouer uniquement la première position pour les deux gammes…!

Par exemple, il est possible de préparer l’improvisation de cette manière :

  • 2ème position pour Sol majeur pentatonique
  • 3ème position pour Fa majeur pentatonique

Ces deux positions se trouvent dans la même région du manche !
Encore une fois, cet exercice va vous faire tourner le cerveau, mais vous verrez qu’au bout de quelques tentatives, cela deviendra plus naturel (sortez de votre zone de confort !)
Il en résultera d’une meilleure connaissance de la gamme penta majeure et du manche par la même occasion.

Voici un autre exemple de « superposition » :

  • 3ème position pour Sol majeure pentatonique
  • 4ème position pour Fa majeure pentatonique

Vous pouvez vous procurer le Backing Track ci-dessous.

Plus d’expression pour aller plus loin !

Vous êtes à l’aise avec le travail précédent ?
Conservez les mêmes positions et essayez d’ajouter un peu d’expression à votre solo : Bend, Hammer-On, Slides, Vibrato, etc.
Grâce à la visualisation des positions, il devient plus facile de faire un solo musical.
Ainsi, vous pouvez diviser votre énergie entre « visualisation des positions et musicalité » !

Il est même possible d’ajouter de nouvelles positions ! Une forme supplémentaire pour Sol et pour Fa.
Cela fait un total de quatre positions !
Toutefois, il est important de converser la maîtrise de son manche de guitare et de toujours suivre la grille d’accord.

Merci d’avoir lu l’article en entier.
N’hésitez pas à le commenter si vous avez apprécié la lecture ou si vous souhaitez encore plus d’informations sur le sujet.

Laisser un commentaire