Apprendre à changer de gamme en improvisation : bien débuter !
Harmonie,  Improvisation

Changer de gamme en pleine improvisation : Bien débuter !

Quelle est la clé pour jouer des solos mélodiques à la guitare ?
Jouer plein de gammes ? Ou encore la vélocité ?
Par quoi commencer : Les modes ? La gamme pentatonique ? Les triades ? L’étude de la théorie ?
Quand un guitariste autodidacte s’engage sur ce sujet, il oublie souvent le principal : Représenter l’harmonie ! Penser aux accords en improvisation.
C’est-à-dire : mettre en relation les notes jouées au sein du solo de guitare avec les notes des accords du Backing Track.
Changer de gamme en pleine improvisation est une des solutions pour mieux sonner !
Dans cet article (et cette vidéo), je vous propose de travailler avec un Backing Track simple et pédagogique pour enfin comprendre et appliquer la relation « Solo/Harmonie« .

Vous pouvez retrouver le Backing Track utilisé dans cette vidéo en téléchargement ci-dessous :

L’erreur classique à ne pas commettre en improvisation

Que fait un guitariste autodidacte en improvisation en début d’apprentissage ?
Il repère le premier accord du Backing Track et joue la gamme pentatonique qui y est associée.
Par exemple, un Backing Track en « La mineur » : Jouer la gamme de La mineure pentatonique.
Cela fonctionne mais cette option sera limitée au bout d’un moment.
Pourquoi ?

Jouer la gamme (Pentatonique ou Diatonique) de la tonalité n’est pas suffisant.
Il s’agit d’un réservoir de note qui permettra au solo d’être en consonance avec le Backing Track, mais il y a des notes qui sonnent mieux que d’autres.
Les fameuses notes cibles : Tonique, Tierce et Quinte.
Ainsi, il sera capital d’insister sur ces notes pour jouer des solos mélodiques à la guitare.

Par exemple : Je rencontre Do majeur et Sol majeur dans un Backing Track.
Donc, je dois insister sur les notes cibles de Do et de Sol !

Changer de gamme en pleine improvisation grâce à ce Backing Track

Pour cet article, j’ai décidé de créer un Backing Track avec deux accords qui n’ont rien à voir entre eux :
« Do mineur 7 » et « La mineur 7 », cela vous aidera à comprendre et à ressentir la représentation de l’harmonie en improvisation.
Sur un tempo lent, ces accords durent 2 mesures et n’ont rien à voir entre eux harmoniquement.

Jouer Do mineur pentatonique sur Do mineur 7, c’est absolument parfait.
Si on superpose cette gamme sur l’accord, cela match à 100%.
Nous retrouverons la tonique, la tierce mineure, la quinte juste et même la 7ème mineure !
On peut difficilement faire mieux !

Mais il n’en sera pas de même pour l’accord de La mineur 7…
La gamme de Do mineur pentatonique étant construite avec : Do, Mib, Fa, Sol et Sib.
Et l’accord de La mineur 7 avec : La, Do, Mi et Sol.
Seulement deux notes sont représentées (Do et Sol), et surtout il y aura une dissonance entre le mib (Do mineur pentatonique) et le Mi naturel (l’accord de Lam7).
Cela nous force donc à changer de gamme en pleine improvisation !

  • Do mineur pentatonique sur l’accord de Do mineur 7
  • La mineur pentatonique sur l’accord de La mineur 7

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment jouer le mode mixolydien b6 à la guitare ?
Do mineur pentatonique

Penser aux accords en improvisation pour jouer des solos mélodiques à la guitare ?! »

Improviser à la guitare, ce n’est pas foncer tête baissée et jouer sans réfléchir.
Il y a une nette différence entre le mot « Improvisation » et l’application réelle qui requiert une certaine part de préparation !
Guitaristes, vous devez prendre quelques instants pour faire du repérage avant de vous lancer dans un nouveau solo !
Gamme pentatonique, triades, modes, etc.

Je parle de l’importance de la préparation dans cet article (+vidéo).


L’exercice que je vous propose est idéal pour débuter : 2 accords joués sur un tempo très lent.
Pensez un seul instant à vos Backing Track préférés sur YouTube avec 4 accords qui s’enchaînent super vite…Bon courage pour représenter l’harmonie !

Changer de gamme en pleine improvisation : Procédez par étapes avec cette méthode

Si cela est nouveau, il sera important d’avancer pas à pas.
Il est vivement conseillé de réduire drastiquement l’emploi des outils utilisés.
Même si les triades sont idéales pour représenter l’harmonie, elles risquent d’être un peu compliquées à employer au début.
Voici l’exercice que je propose :

  • 1 position au choix pour Do mineur pentatonique
  • 1 position au choix pour La mineur pentatonique

Et si possible en jouant dans la même région du manche de la guitare.
Évitez ainsi de jouer la position 1 pour « Do » et la position 1 pour « La ».
Par exemple, il est possible de jouer la position 1 pour « Do » et la position 2 pour « La ».
Cela accroîtra votre connaissance de manche et libérera votre créativité.

Cet exercice est déjà redoutable, mais vous sentirez beaucoup mieux la relation entre le solo et l’harmonie !
Preuve ultime du lien entre les deux !
Il est également très conseillé de jouer « scolairement » pour mieux visualiser le manche.
Ne tentez pas l’impossible en essayant directement de jouer un super solo de guitare !
Une fois à l’aise, je conseille d’ajouter une position pour Do mineur et une position pour La mineur.

La résolution, le saint Graal pour jouer des solos plus mélodiques

La résolution est basée sur le principe suivant : sur le temps « 1 » du nouvel accord, je joue une note cible (Tonique, tierce, quinte).
Les triades vont grandement nous aider.
Mais, dans un premier temps, je conseille de mettre en place la résolution « rythmique ».
C’est-à-dire, une note au hasard de la nouvelle gamme mais bien joué sur le premier temps.
Trop facile ? Il y a déjà beaucoup d’informations jusqu’ici : Suivre les accords du Backing Track, jouer les bonnes gammes au bon moment, penser au premier temps, etc !

Voici la consigne finale :

  • 2 positions pour Do mineur pentatonique
  • 2 positions pour La mineur pentatonique
  • Résolution rythmique sur le premier temps

Je rappelle que vous pouvez retrouver le Backing Track ici :

En appliquant mes conseils, vous êtes sur la bonne voie pour améliorer votre musicalité et jouer des solos plus mélodiques à la guitare.
Vous allez avoir l’impression de régresser, mais en réalité vous êtes en train de faire un bond de géant pour votre musicalité.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article.
Par la suite, je parlerai certainement des modes et un peu plus des triades pour ce Backing Track, mais il est essentiel de partir sur de bonnes bases.
À vous de jouer !

Laisser un commentaire