Débuter avec les triades en improvisation à la guitare
Riffs à travailler

Comment bien débuter avec les triades en improvisation ?

Dans ce nouvel article, vous apprendrez à bien débuter avec les triades en improvisation grâce à un exercice et un backing track pédagogique.
En effet, il est crucial d’utiliser les bons supports afin de progresser avec le plus de confiance possible.
Ainsi, plusieurs consignes seront à respecter pour aborder au mieux cet exercice et la mise en place des triades.
De plus, vous en apprendrez davantage sur l’harmonie et le caractère important de la réflexion en improvisation à la guitare.
Toutefois, il est recommandé de connaître au moins les triades en position fondamentale avant d’aborder ce contenu.
Vous pouvez retrouver un article et une vidéo pour vous aider à les apprendre.

Bien débuter avec les triades en improvisation !

Le Backing track en téléchargement ci-dessous

1ère étape : apprendre les triades

Apprendre les triades à la guitare est une étape importante pour développer vos compétences en tant que guitariste.
Les triades sont des accords composés de trois notes :

  • Fondamentale
  • Tierce
  • Quinte

    Ces intervalles sont essentiels pour développer vos improvisations à la guitare et représenter l’harmonie.

Tout d’abord, il est essentiel de connaître les triades dans différentes positions sur le manche de la guitare. Les triades les plus courantes sont les triades majeures (1-3-5) et les triades mineures (1-b3-5). Toutefois, je vous déconseille d’apprendre les triades augmentées et diminuées à ce moment de votre apprentissage.
Ainsi, pour bien débuter avec les triades en improvisation, pratiquez les triades en position fondamentale dans différentes tonalités et positions.

Exemple de triade en Si majeur en position fondamentale

Afin de bien mettre en application les conseils de cet article, il est recommandé de connaître les triades en position fondamentale.
Elles seront utilisées dans la tonalité de Si majeur pour les besoins de l’exercice.

Les triades peuvent être utilisées pour créer des lignes mélodiques intéressantes.
Par exemple, en jouant des séquences de notes des accords qui correspondent à la progression harmonique de la chanson que vous jouez.
De plus, vous pouvez alterner entre les triades et la gamme pentatonique pour ajouter de la variété à vos phrases mélodiques.

Il ne faut pas oublier que l’apprentissage de la guitare, y compris des triades, requiert du temps et de la patience. Prérévérence et pratique sont les mots d’ordre pour progresser.
Vous pouvez également envisager de prendre des cours de guitare avec un professeur qualifié pour obtenir des conseils personnalisés.

Dans la suite de cet article, vous apprendrez à mettre en place les triades sur une suite d’accord très spécifique et adaptée à votre niveau.

Un backing track pour bien débuter avec les triades en improvisation

Dans le contenu du jour, je propose de travailler avec un backing track contenant 4 accords :

Les accords du backing track de cet article


Tout d’abord, il est possible de faire beaucoup de choses sur un backing track comme celui-çi.
Utiliser les modes, les arpèges 7ème, etc.
Toutefois, en tant que débutant en improvisation à la guitare, je vous conseille d’aborder cet exercice avec le plus de simplicité possible.

Premièrement, habituez-vous à l’ambiance du backing track en utilisant uniquement la gamme mineure pentatonique de la tonalité : Mi mineur pentatonique.
Cela vous permettra de ressentir le rythme harmonique des accords, la tension au niveau du Si majeur, la résolution sur le Mi mineur, etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment travailler une chanson en entier à la guitare ?

Après cette première étape assez simpliste, il est temps de mettre en place nos triades !
Oui ! Mais pas n’importe comment.
On pourrait avoir la réaction suivante : « Super ! je vais jouer des triades de Em, Am, G, B en mélangeant ça avec ma gamme mineure pentatonique ».
C’est une excellente idée car cela permettrait de coller au mieux à l’harmonie du backing track.
Mais attention, cela est peut être trop ambitieux compte tenu de la structure et la rapidité des accords qui s’enchaînent.

Ainsi, je vous invite à utiliser uniquement les triades de Si majeur pendant l’accord du même nom.
Comprenez bien que la grande nouveauté de cette 2ème étape, c’est le caractère de la réflexion !
En plus de jouer, il faut anticiper l’arrivée du Si majeur et une position de la triade…tout en improvisant avec la gamme de mi mineur pentatonique !

L’exercice proposé paraît simple en apparence mais il ne l’est absolument pas…
Concentrez-vous sur cette consigne : Jouer Mi mineur pentatonique pendant les accords de « Em, Am7 et G » et utiliser une triade de Si majeur pendant l’accord de « B ».
Cette consigne est idéale afin de bien débuter avec les triades en improvisation.

Les avantages de cet exercice et de ce backing track

Le caractère harmonique

Reprenons ensemble la première consigne : Jouer mi mineur pentatonique sur l’ensemble du backing track.
En utilisant cette méthode, cela fonctionne sur la totalité de la grille… ou presque !
En effet, en jouant la gamme pentatonique de la tonalité pendant l’accord de Em, de Am7 et G est assez intéressant.
Ainsi, on retrouve presque toutes les notes importantes de ces accords dans le réservoir de cette gamme.

Par contre, un problème intervient pendant l’accord de Si majeur.
En jouant la gamme de mi mineur pentatonique, nous allons retrouver un conflit au niveau de la note « ré ».
L’accord de Si majeur contient la note « re# » alors que la gamme de mi mineur pentatonique comporte un « ré » naturel.
Ainsi, il est indispensable de s’adapter à l’harmonie et éviter cette dissonance !
Et comme vous le devinez, la solution est la représentation harmonique du si majeur via la triade !

Toutefois, il est possible de conserver la gamme de mi mineur pentatonique pendant le si majeur à condition de « torturer » la note « ré ».
En effet, il s’agit d’une blue note. Dès lors, cette dernière apportera une sonorité blues à l’improvisation.

L’art de réflexion en improvisation

Vous le constatez vous-même.
Vous devez impérativement jouer avec votre tête !
C’est le but de l’exercice : s’habituer à réfléchir et jouer en même temps.

Bien sûr, on aurait pu mettre en place des triades de mi mineur, de la mineur ou encore de sol majeur.
Mais cela requiert une certaine aisance en improvisation.

En composant ce backing track, j’ai eu la volonté de proposer un tempo lent afin de faciliter la réflexion et l’anticipation de la triade de si majeure.
Mais malgré ce tempo lent, cela reste un exercice ardu pour tout guitariste souhaitant débuter avec les triades en improvisation.

Un seul conseil : respecter les étapes de cet article et de cette vidéo YouTube.

Vous souhaitez avoir encore plus de conseils ?
N’hésitez pas à commenter cet article, je serai ravi de vous aider encore plus !


Laisser un commentaire