Tablature pour guitare
Tuto

Apprendre les notes sur le manche est-il indispensable ?

C’est une question qui revient très régulièrement chez les débutants mais aussi chez les guitaristes de niveau intermédiaire.
Faut-il apprendre les notes sur le manche de guitare pour progresser ?
Généralement, on pense que la réponse est « Oui » et que si un guitariste bloque à une certaine étape, c’est forcément à cause de son manque de connaissance théorique et en particulier celles des notes.

Dans cet article, je démontrerai, via quelques « Hack », que connaître ses notes n’est pas indispensable à votre progression.

Lecture de notes versus tablature

Aujourd’hui, très peu de guitaristes dans le milieu des musiques actuelles sont de parfaits lecteurs.
Du simple amateur au professionnel !
Le besoin de « lire la musique » est surtout important en Jazz et en musique classique.
Si vous ne vous reconnaissez pas dans ces styles musicaux, la tablature sera votre meilleur ami.

Vous voulez une preuve ?
J’ai rencontré des centaines de guitaristes professionnels au cours de mon activité et très rares étaient ceux qui avaient une passion inébranlable pour la lecture de notes…
Ce qui nous intéresse en tant que professionnel du métier, c’est le son qui sort de notre instrument !
Peu importe le support qui nous aide (Tablature, note, oreille, etc.), le plus important est de dépenser de l’énergie dans la musicalité.

La lecture de note m’a aidé dans quelques situations, mais cela relevait de l’exception.
Les artistes que j’accompagne m’envoient généralement des audios, une vidéo ou une grille d’accord pour travailler leurs chansons…Jamais une partition écrite parfaitement !

Toutefois, même si le fait d’apprendre les notes sur le manche ne s’avère pas très important pour un guitariste qui n’envisage pas une carrière professionnelle, les notions de rythmiques restent tout de même clé pour progresser !

La guitare est juste une passion pour vous ? Aucune raison de culpabiliser si vous avez une préférence pour la tablature !
Je suis également dans votre cas alors que c’est ma profession depuis plus de 10 ans !

Apprendre la guitare avec une tablature
Aucune raison de culpabiliser avec la tablature !

Apprendre les notes sur le manche pour les cordes de Mi et La

Pour celles et ceux qui suivent le blog, vous savez que je ne suis pas un grand fan de théorie.
Je ne dis pas que c’est inutile, bien au contraire car j’ai moi-même beaucoup étudié l’harmonie, le rythme, le solfège, etc.
Je dis juste qu’il est important de ne pas se disperser et de rester concentré sur la finalité : La musicalité !
La théorie peut aider en ce point, jusqu’à une certaine limite où il est important de ne pas y passer des heures.
Inutile de passer du temps à comprendre qu’au Xème siècle, les livres de musiques étaient faits de parchemin, que les notes n’existaient pas encore et que les moines chantaient des chants qu’ils devaient apprendre par cœur, seul moyen pour retenir.

Vous l’aurez compris, j’ai besoin d’avoir un résultat direct et visible !
Une des règles indispensable : connaître uniquement le nom des notes sur la corde de Mi grave et La.
Celles-ci seront indispensables pour les situations suivantes :

  • Retrouver vos accords barrés principaux car la tonique se trouve sur la corde de Mi ou La.
  • Trouver facilement vos gammes (Diatonique, Pentatonique…) en associant une tonique à une position.
  • Repérer plus facilement les triades et autres arpèges.

Ainsi, vous pouvez jouer et progresser sans problème sans en connaître plus concernant les notes sur le manche.

La connaissance des intervalles pour aller plus loin

Le « Hack » ultime est celui de la connaissance des intervalles.
Le but est de connaître la fonction de la note que vous jouez au sein d’un accord sans connaître le nom de la note.
Est-ce une tonique ? Une tierce majeure ? Une quinte juste ?
Comment est construit un accord ?
Vous pouvez en savoir beaucoup plus à ce sujet en lisant cet article dédié aux triades.

La composition d’un accord

Pour rappel, un accord basique est constitué d’une tonique, d’une tierce (majeure ou mineure) et d’une quinte (diminuée, juste ou augmentée).
Cela correspond à la première note de la gamme, la troisième et la cinquième.
En Do majeur cela nous donne : Do, Mi et Sol.
Facile !
En La majeur ? La, Do, Mi ?
Faux ! Ce sera La Do# et Mi.
Pourquoi ? Car la tierce majeure dans la gamme de La est Do#.
Ce sujet peut devenir assez compliqué car il va falloir apprendre les gammes de manières théoriques.
Inutile de dire que ce sera long et fastidieux…Il nous faut du « fun » assez rapidement.

Là ou la connaissance des intervalles nous aide, c’est que les intervalles seront les mêmes dans toutes les tonalités.

Prenons un exemple de l’accord barré en Fa majeur.
Ci-dessous, il s’agit de l’accord barré le plus connu écrit sous forme de tablature.
Voici comment est construit votre accord : Fa, La et Do (Tonique, tierce majeure et quinte juste) :

  • 1 (Tonique Fa)
  • 1 (Quinte juste Do)
  • 2 (Tierce majeure La)
  • 3 (Tonique Fa)
  • 3 (Quinte juste Do)
  • 1 (Tonique Fa)

Désormais, étudions l’accord de Si bémol majeur qui est constitué de : Sib Ré Fa

  • 6 (Tonique Sib)
  • 6 (Quinte juste Fa)
  • 7 (Tierce majeure Ré)
  • 8 (Tonique Sib)
  • 8 (Quinte Juste Fa)
  • 6 (Tonique Sib)

Vous réalisez ? Les notes changent car c’est le résultat de la théorie, mais pas leurs fonctions !
Ainsi, quand vous jouez une certaine position de barré, que cela soit en Fa en Do, en Sib, etc…Vous jouerez toujours les mêmes intervalles !

guitariste lisant une tablature en répétition
Apprendre vos intervalles est capital à un certain niveau

En quoi est-ce utile ?

Si vous voulez enrichir votre accord, ce sera toujours la même manière de procéder !
Par exemple, vous saurez où se trouve votre septième mineure (l’intervalle) sans besoin de connaître absolument le nom de la note !
C’est un gain de temps considérable !
Autre exemple, quand vous voulez améliorer la musicalité d’un de vos solos en improvisation en insistant sur une note forte de l’accord…La seule connaissance des intervalles est suffisante !
Pas besoin de se dire : « Je vais insister sur la note « La » qui est la tierce majeure de Fa ».
Désormais, grâce à votre connaissance des intervalles, vous insistez sur la tierce majeure sans forcément penser à la note en elle-même !
Ce sera aussi d’une aide considérable pour trouver les triades, arpèges, etc.

Comment ai-je fait pour apprendre les notes sur le manche ?

Je conclurai cet article avec mon expérience de l’apprentissage des notes sur le manche et comment je les ai apprises.

Pendant les séances de coachings avec mes élèves, ces derniers me posent souvent la question : « Comment as-tu fait pour connaître les notes sur le manche. »
Ma réponse : « Je n’ai JAMAIS appris les notes corde par corde en me bourrant le crâne ou en faisant de la lecture ! « .
La solution est la suivante : Etudier les cordes de Mi et La, les triades, l’improvisation, l’harmonie, etc.
Les notes rentrent toutes seules de manière involontaire grâce à l’étude de divers sujets.
Un petit bout de théorie par ici et par là à chaque nouvelle thématique abordée sans que ce soit trop poussé fait que l’apprentissage des notes devient automatique.

Si vous ne connaissez ni le nom des notes sur la corde de Mi et de La, commencez par cette étape !
Ce sera un atout majeur pour votre progression !
N’hésitez pas à commenter l’article si vous voulez encore plus de précision.

Laisser un commentaire