Rester motivé à la guitare avec ces 3 règles simples
Technique

Comment travailler la guitare : 3 habitudes à appliquer !

Retrouvez « Comment travailler la guitare : 3 habitudes à appliquer » en Podcast !
Cliquez sur « Play » pour l’écouter, ou faites un clic droit ici, puis cliquez sur « télécharger » pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou sur un smartphone par exemple).

C’est une bonne chose de travailler son instrument pendant des heures, mais encore faut-il le faire de la bonne manière.
Comment travailler la guitare ?

Plus jeune, j’ai pratiqué les chansons que j’adorais dans mon coin sans avoir l’aide d’un prof.
J’avais quelques notions de solfège et de théorie, mais je pratiquais la guitare principalement à l’oreille.
Cela passait par Jimi Hendrix, Led Zeppelin ou encore Dream Theater.
J’ai progressé ! Mais pas aussi vite si j’avais suivi une méthode efficace.
Je ne comprenais rien à ce que je jouais, prenais de mauvaises habitudes techniques et SURTOUT je n’avais pas un bon rythme de travail.
Je vais particulièrement insister sur ce dernier point en évoquant 3 habitudes de travail à appliquer dès aujourd’hui.
Il s’agit du résultat de mes recherches personnelles confirmées par l’expérience via des milliers d’heures de cours donnés.

Même si vous prenez des cours particuliers, vous pouvez perdre beaucoup de temps entre chaque leçon juste parce que votre rythme de travail n’est pas adapté.

Guitare pratique exercice
Le rythme de travail est clé dans l’apprentissage de la guitare

Pour travailler la guitare, vous devez être structuré

Le principal facteur d’échec est la dispersion.
« 3 minutes d’une chanson que j’aime bien, 2 minutes de gammes, je joue aux doigts 5 minutes » etc…
Cela devient très vite chaotique.
Au final, on fait beaucoup mais surtout pas grand-chose !

Visez une thématique, un sujet principal par semaine ou entre chaque cours.
Vous avez travaillé sur « Killing in the Name » de Rage Against the Machine avec votre prof lors de votre dernier cours ? Ou alors vous décidez de le faire seul ?
Mettez la priorité sur celui-ci pendant quelques jours !
Travaillez consciencieusement même si vous rencontrez des difficultés.

Vous étudiez sur une gamme en particulier ou un sujet technique ? Même chose !

Cela ne veut pas dire que vous ne devez faire que ça.
Bien au contraire !
Vous pouvez fragmenter votre apprentissage entre travail et fun.
C’est d’ailleurs quelque chose que je recommande vivement aux élèves.
Faites-vous plaisir avec votre instrument ! C’est le but principal !
Cela peut être particulièrement ingrat d’insister sur un exercice technique sur lequel vous buttez.
Cela peut même vous décourager !


Après une session à travailler la guitare qui sera votre priorité, jouez les chansons « simples » que vous maîtrisez.
Jouez des improvisations qui sont à votre portée et qui vous éclatent etc…
Ce sera votre récompense !

Travailler la guitare, c’est aussi faire des pauses régulièrement

Les élèves qui travaillent avec moi via des cours particuliers le savent très bien, je parle un peu trop pendant les sessions de coaching.
Et c’est tout à fait volontaire de ma part !
Après quelques minutes à avoir insisté sur un sujet ou un exercice technique, il est très important de prendre du recul en s’arrêtant de jouer quelques instants.
Cela va oxygéner votre cerveau et vous serez bien plus productif à terme !

Selon certaines études récentes, des scientifiques ont démontré qu’il était important de faire des pauses régulières lors de phases intenses d’apprentissage.
Ils recommandaient ainsi d’alterner entre 20 minutes de travail intense et 5 minutes de pause.
C’est à peu près ce que je recommande aux élèves.
Plutôt que d’insister et de vous énerver, essayez de vous arrêter un peu.
Profitez-en pour faire autre chose : marcher, préparer un café ou encore manger un fruit.
Reprenez ensuite votre guitare, vous réaliserez que votre exercice technique en question passera beaucoup plus facilement !

La psychologie est très important en guitare
Les pauses sont aussi utiles que la pratique


Lorsque je vois qu’on insiste un peu trop, je sais pertinemment que cela sera de pire en pire.
« Faisons un break ! »
Nous pouvons faire un petit débrief, prendre quelques notes et ça ira beaucoup mieux.

Je me souviens de mes longues sessions de travail en improvisation.
Sujet qui requiert beaucoup d’énergie étant donné la somme d’information à retenir.
Il faut penser aux gammes, aux positions, aux triades, à être en rythme, suivre les accords du Backing Track ou encore penser aux changements de tonalités.
En plus, cela requiert de la préparation comme vous pouvez le lire dans cet article.
Eh bien, au bout de 40 minutes je n’en pouvais plus ! J’allais faire… une sieste !
J’insistais beaucoup trop et ne faisais pas de pause.
En plus de cela, je n’étais pas forcément productif au-delà de 15 minutes de travail.
Voulant trouver des solutions, j’ai décidé de prendre du recul toutes les 15 minutes ou quand je sentais que j’en avais besoin.
Après une pause, je jouais beaucoup mieux comme par magie !

Lors de sessions longues, pensez-y, parfois « Moins, c’est plus » !

Imposez-vous un rythme régulier de pratique

On en vient à la 3ème règle la plus difficile à mettre en place : la régularité.
Je sais qu’il est très difficile de trouver du temps à consacrer à la pratique d’un instrument lorsqu’on est actif.
Sachez que vous n’avez pas besoin de jouer pendant des heures pour progresser.
Entre 5 et 15 minutes par jour, cela peut être largement suffisant pour travailler la guitare !
C’est ce que font la majorité de mes élèves.


Même si vous ratez une ou deux sessions par semaine, cela n’est pas très grave.
Vous vous rattraperez lors de la semaine suivante !
Gardez à l’esprit que c’est la régularité qui vous fera progresser.

C’est pourquoi il est pratique d’instaurer une « pression positive » à l’apprentissage.
Par exemple, un cours par semaine.
Cela vous force à jouer un minimum de fois entre chaque leçon.
Ou alors, vous vous fixez vous-même les règles et vous les respectez !

Vous l’aurez compris, il vaut mieux travailler 5 fois 10 minutes dans la semaine plutôt qu’une seule fois pendant 1 heure.
Nous apprenons via un système « essai-erreur ».
La moindre erreur nous incite à ne pas recommencer la même chose.
Nous devons donc consolider la connaissance nouvelle via la régularité !
Vous pourrez, au fil du temps, lâcher l’exercice. Elle fera ainsi partie de votre connaissance !
Les neuroscientifiques appellent cela la mémorisation par espacement croissant.

guitare concert performance
Jouez régulièrement ! Même si ce sont des sessions très courtes.


Comment instaurer ce rythme régulier alors que je manque de temps ?
Vous allez devoir trouver des solutions.

En voici quelques-unes :

  • Levez vous 5 minutes plus tôt le matin.
    Je l’ai déjà évoqué plus haut, certains de mes élèves appliquent cette règle et ça fonctionne !
  • Pendant votre pause déjeuner.
    Vous pouvez grignoter 5 ou 10 minutes sur votre pause du midi pour vous exercer.
    Et si vous avez peur que vos collègues vous écoutent, prenez la guitare électrique et branchez-la à un mini Vox Amplug
  • Retardez votre série ou film du soir de 5 minutes !

Il est temps d’agir !

C’est désormais à vous de jouer ! Mettez en place ces trois habitudes dès aujourd’hui !
Vous progresserez beaucoup plus vite en utilisant les mêmes exercices !
N’hésitez pas à dire en commentaire quelles sont les problématiques que vous rencontrez lors de votre apprentissage.

Laisser un commentaire